GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 27 Avril
Samedi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Arménie: l'opposant Pachinian se dit le seul candidat possible au poste de Premier ministre
    • Etats-Unis: Mike Pompeo confirmé comme secrétaire d'Etat par le Sénat
    • Des soldats français envoyés en renfort en Syrie depuis deux semaines (Mattis)
    • Le président américain Trump en visite au Royaume-Uni le 13 juillet (ambassadeur)
    • Gaza: Nikki Haley accuse le Hamas d'utiliser des enfants «comme boucliers humains»
    • Etats-Unis : les exemptions acier/aluminium prolongées s'il y a des concessions européennes (conseiller de Trump)
    • Commerce international: la BCE s'inquiète d'une aggravation des «menaces protectionnistes»
    Sports

    Ligue des champions: Liverpool gifle City, le Barça coule la Roma

    media L'Anglais Alex Oxlade-Chamberlain, auteur du 2e but de Liverpool contre Manchester City le 4 avril 2018 en Ligue des champions. Andrew Yates/Reuters

    Grâce à une première demi-heure de feu, Liverpool a mis à terre Manchester City ce mercredi 4 avril en demi-finale aller de la Ligue des champions. Mohamed Salah a encore été excellent avant de sortir sur blessure. Dans l’autre match du soir, le FC Barcelone a dompté l’AS Rome, plombée par deux buts contre son camp.

    Au lendemain de l’éclair « ronaldesque » du Real Madrid à Turin contre la Juventus et le succès du Bayern Munich à Séville, les quarts de finale aller de la Ligue des champions se sont poursuivis ce mercredi 4 avril.

    Manchester City châtié par Liverpool

    Le titre de champion d’Angleterre est promis à Manchester City, mais au niveau européen, les ambitions démesurées des Citizens ont été fortement mises à mal à Anfield Road. Liverpool n’a pas l’effectif pléthorique de son adversaire, mais il a son histoire, son antre mythique qui transcende les joueurs, et son Mohamed Salah.

    A la 12e minute, l’intenable n°11 a fait preuve de sang-froid pour punir de près Ederson, le gardien de City, et ouvrir le score dans un stade ivre de bonheur. L’Egyptien en est à 38 buts en 42 matches cette saison. Puis, à la 21e, Alex Oxlade-Chamberlain a fait le break d’un superbe tir tendu de l’extérieur de la surface. La tornade Liverpool a emporté les visiteurs une nouvelle fois quand Mohamed Salah a déposé le ballon du 3-0 sur la tête du Sénégalais Sadio Mané (31e).

    Complétement hors du coup durant toute la première période, Manchester City, méconnaissable ce soir, n’a guère été mieux après la pause. Seule la sortie prématurée de Salah, touché aux adducteurs (53e), a rendu les hommes de Jürgen Klopp moins dangereux offensivement mais plus solides défensivement. Au match retour, Pep Guardiola et ses joueurs vont devoir réaliser un exploit pour renverser une telle situation.

    Barcelone, imperturbable et un brin chanceux

    Qui pourra arrêter ce FC Barcelone, toujours invaincu en championnat et lancé à pleine vitesse vers son rêve de quasi tout rafler cette saison ? Pas la Roma, en tout cas pas sur ce quart de finale aller disputé au Camp Nou. Les Italiens, franchement pas vernis, ont été battus en Catalogne (4-1).

    A la 9e minute, les Romains auraient peut-être pu obtenir un penalty après une poussée de Nelson Semedo dans le dos d’Edin Dzeko. La Roma a fait bonne figure sur la pelouse du Barça, mais ce sont bien les Catalans qui ont ouvert le score sur un coup du sort, le capitaine Daniele De Rossi taclant involontairement le cuir dans ses propres filets (38e). Le sort s’est acharné après la pause quand Konstantinos Manolas, le défenseur du club de la Louve, a à son tour trompé son propre gardien (55e). Le Barça a inscrit le but du KO peu après quand Gerard Piqué a bien suivi une frappe repoussée par Allison (59e).

    En fin de match, Edin Dzeko a redonné un peu d’espoir aux siens (80e), mais Luis Suarez, silencieux depuis le début de la saison, a enfin marqué en C1 d’un tir bien placé dans la surface (87e). Rien ne semble pouvoir empêcher le Barça de se hisser dans le dernier carré ce printemps, même si la Roma rêve d’un retour d’enfer et comptera sur ce but marqué à l’extérieur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.