GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie condamné à quatre ans de prison (Memorial)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    • Russie: Vladimir Poutine promulgue 2 lois, l'une contre les «fausses nouvelles» et l'autre punissant les «offenses aux symboles de l'Etat»
    • EasyJet annonce se retirer des discussions sur la reprise d'Alitalia
    • Pays-Bas: trois morts et neuf blessés durant les fusillades à Utrecht (maire)
    • Un homme originaire de Turquie recherché après les fusillades d'Utrecht (police néerlandaise)
    • Syrie: l'armée «libèrera» les zones kurdes par la «force» ou par des «accords» (ministre)
    • «Gilets jaunes»: le coût des dégâts liés aux manifestations estimés à 170 millions d'euros par la fédération française de l'assurance (FFA)
    • En France, le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure de 15 ans
    Afrique

    Sports mécaniques: un retour du rallye Dakar en Afrique en 2020?

    media Lors du Dakar 2018, entre Chilecito et San Juan, en Argentine. Franck FIFE / AFP

    Le Dakar, célèbre rallye-raid (autos, motos, camions, quads, SSV), pourrait faire son retour sur le continent africain à partir de 2020, a indiqué le patron de la compétition, Etienne Lavigne. Depuis 2009, cet événement se déroule en Amérique du Sud, en raison de menaces terroristes dans la région sahélo-saharienne.

    Les nostalgiques du Dakar en Afrique vont-ils voir leur vœu exaucé ? Le plus célèbre rallye-raid au monde pourrait en effet effectuer son retour sur le continent qui a fait sa gloire de 1979 à 2007, après un « exil » en Amérique du Sud qui a débuté en 2009.

    Amaury Sport Organisation (ASO), la société française qui gère cet événement, songe à un come-back à partir de 2020. Etienne Lavigne, le patron du Dakar, a ainsi assuré avoir noué en ce sens « des contacts à très haut niveau » avec plusieurs nations africaines, dont l'Algérie, la Namibie et l'Angola.

    Désinvestissement des pays en Amérique du Sud

    Ce qu’on appelait le « Paris-Dakar » à sa création a quitté l’Afrique suite à  l’annulation de l’édition 2008. Les menaces terroristes dans la région sahélo-saharienne ont poussé ASO a trouvé une nouvelle terre d’accueil l’année suivante.

    En Amérique du Sud, le Dakar a tout d’abord suscité un engouement exceptionnel. Mais le retrait de pays-hôtes comme le Chili et la Bolivie semble souligner le désinvestissement des Sud-Américains.

    Signe des temps, l’édition 2019 aura lieu du 6 au 17 janvier uniquement au Pérou, alors que les précédentes se déroulaient sur les territoires de deux ou trois Etats.

    Jean Todt: «la légitimité serait qu’il soit organisé en Afrique»

    « On va retaper à la porte des pays qui ont accueilli le Dakar ces dix dernières années pour l'édition 2020 et si malheureusement il se confirmait qu'on retrouvait les mêmes contraintes d'austérité, il faudrait trouver d'autres scénarios ailleurs et on a déjà des pistes ouvertes, a indiqué Etienne Lavigne. Si on ne pouvait plus l'amarrer en Amérique du Sud, il faudrait trouver des pays qui puissent avoir des géographies permettant d'imaginer dix ou douze jours de compétition ».

    Pour Jean Todt, le président de la Fédération internationale automobile (FIA), la solution est toute indiquée. En mars 2018, il déclarait à rfi.fr : « Même si le Dakar ne fait pas partie des épreuves qui sont organisées sous l’égide de la FIA, je le dis avec une certaine nostalgie. Il se déroule en Amérique latine, une terre extrêmement propice à l’organisation des épreuves de rallye, avec une passion formidable. Mais, pour moi, la légitimité serait réellement qu’il soit organisé en Afrique. »

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.