GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Mbappé évite aux Bleus un revers cuisant juste avant le Mondial

    media Kylian Mbappé a égalisé pour l'équipe de France en amical face aux Etats-Unis le 9 juin 2018, à quelques jours du début de la Coupe du monde en Russie. Emmanuel Foudrot/Reuters

    A Lyon, l'équipe de France a eu chaud ce samedi 9 juin en amical face aux Etats-Unis. Longtemps menés au score, les Bleus ont finalement trouvé les ressources pour renverser les Américains dans les dix dernières minutes grâce à Kylian Mbappé (1-1). Les vice-champions d'Europe n'ont pas rassuré.

    Après les victoires contre l'Irlande (2-0) le 28 mai et contre l'Italie (3-1) le 1er juin, l'équipe de France voulait faire la passe de trois dans ses matches préparatoires au Mondial 2018 face aux Etats-Unis, ce samedi 9 juin. Il s'agissait de faire le plein de confiance avant de s'envoler pour la Russie. Le contrat n'est pas vraiment rempli. Face à une sélection jeune et pas qualifiée pour la Coupe du monde, les Bleus ont dû se contenter d'un match nul (1-1).

    Les erreurs de Sidibé et Lloris plombent les Bleus

    Il y avait pourtant de quoi être optimiste face à la domination tricolore en première période. Critiqué ces derniers temps et surtout depuis sa prestation ratée contre l'Italie, Paul Pogba s'est montré en jambes dans le premier acte. Le milieu de terrain a donné le ton d'entrée en envoyant un joli tir tendu sur le poteau après cinq minutes de jeu.

    Mais la maîtrise n'est pas suffisante. Il faut aussi faire preuve d'efficacité. Malgré la bonne entente du trio offensif Mbappé-Giroud-Griezmann, les Bleus n'ont pas su concrétiser leurs occasions. Et ce qui leur pendait au nez arriva juste avant la pause.

    Sur leur première occasion, les Américains ont trouvé la faille en profitant des largesses défensives françaises. Sur un centre a priori anodin, Djibril Sidibé a raté son contrôle et a glissé, laissant à Julian Green l'opportunité de frapper en pivot. Le tir de l'attaquant a trompé Hugo Lloris, pas non plus irréprochable sur le coup car le ballon est passé par un trou de souris dans son angle fermé au premier poteau.

    Mbappé sauve les Bleus

    La pause n'a pas permis aux Bleus de se remettre les idées à l'endroit. La seconde période est repartie sur les mêmes bases: une possession largement en faveur des Français, une domination territoriale nette mais une incapacité à concrétiser tout ça. Les nombreux changements n'ont pas changé grand chose. Il manquait de fraîcheur dans les rangs des hommes de Didier Deschamps.

    Finalement, le salut est venu des pieds du prodige Kylian Mbappé. Bien servi par Benjamin Pavard - auteur d'une bonne entrée en jeu - l'attaquant de 19 ans a réussi à battre Zackary Steffen d'un tir sans contrôle dans la surface (79e). C'est son quatrième but sous le maillot des Bleus.

    Kylian Mbappé a marqué son 4e but avec l'équipe de France face aux Etats-Unis à Lyon le 9 juin 2018 Emmanuel Foudrot/Reuters

    Il faudra être plus efficaces en Russie

    Ragaillardie par cette égalisation, l'équipe de France a insisté dans les dernières minutes pour arracher la victoire. Mais Steffen a sorti de belles parades face aux derniers tirs dangereux de Nabil Fekir et Ousmane Dembélé. A l'arrivée, les vice-champions d'Europe doivent donc se contenter d'un match nul face à une nation non-qualifiée pour la Coupe du monde.

    Au moins, il n'y a pas eu de casse (juste un choc a priori pour Giroud et un coup sans gravité pour Mbappé) et la France n'a pas concédé une défaite qui aurait fait des dégâts dans les têtes avant de s'envoler pour la Russie. Didier Deschamps et ses joueurs devront toutefois travailler leur efficacité dans la semaine qui s'ouvre. Le 16 juin, ils entrent pleinement dans le Mondial avec un premier match contre l'Australie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.