GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Iran: «plusieurs civils tués» dans un attentat à Ahvaz (agence officielle)
    • Iran: des victimes dans une attaque contre un défilé militaire (TV d'Etat)
    • Missiles: l'Iran «augmentera jour après jour ses capacités défensives» (Rohani)
    • Canada: une tornade a provoqué d'importants dégâts non loin d'Ottawa (médias)
    • L'Assemblée de la Polynésie française repousse à 62 ans (contre 60 auparavant) l'âge de départ à la retraite
    Sports

    Mondial 2018: un énorme Mexique fait tomber les champions du monde allemands

    media Edson Alvarez et le Mexique célèbrent l'incroyable victoire de la «Tri» face à l'Allemagne (1-0), championne du monde en titre. REUTERS/Carl Recine

    Première déflagration au Mondial 2018! L'Allemagne, championne du monde en titre, s'est inclinée face au Mexique (1-0), dimanche à Moscou, pour son entrée dans la compétition. L'ailier du PSV Eindhoven Hirving Lozano (35e) a inscrit l'unique but de match pour créer la plus grosse surprise de la Coupe du monde russe devant le nul de l'Argentine de Lionel Messi face à l'Islande (1-1) la veille.

    Contre une « Tri » (surnom de la sélection mexicaine) bien en place et portée par les milliers de supporters bouillants, les Allemands ont confirmé les faiblesses entrevues lors de leurs derniers matches de préparation : une équipe mal équilibrée laissant trop souvent ses défenseurs en position de un contre un et des attaquants impuissants à concrétiser les occasions qu’ils se créent.

    Pour cette entrée en matière, le sélectionneur Joachim Löw avait pourtant misé sur l’expérience, en alignant dans le onze de départ huit des héros de 2014. Seuls les latéraux Kimmich et Plattenhardt, remplaçant au dernier moment de Jonas Hector grippé, et l’avant-centre Timo Werner n’étaient pas de l’aventure brésilienne. 

    « Les attaquants mexicains sont rapides, mobiles et techniques. Notre grand défi sera de les museler  », avait annoncé Löw. L’analyse était bonne, mais les champions du monde n’ont pas trouvé la recette.

    Le Brésil en huitièmes de finale ?

    La veille du match, le sélectionneur colombien du Mexique avait annoncé le programme : « Notre rêve de gagner est plus grand que le respect pour l’Allemagne, cela a été notre devise cette semaine, il faut jouer pour l’amour de la victoire et non pas avec la peur de perdre ».

    Le message est passé. Et ce que l’on sentait arriver arriva. À la 35e minute, les Mexicains chipent un ballon au milieu de terrain et jouent la transition à la vitesse de l’éclair. Hirving Lozano hérite du ballon dans la surface, efface le malheureux Özil qui avait suppléé Kimmich parti à l’attaque, et trompe Neuer d’un tir sec et placé. Sensation !

    Les champions du monde ne restent évidemment pas les bras croisés. Et la deuxième période est une alternance de déferlantes allemandes sur le but d’Ochoa, et de contre-attaques fulgurantes qui font passer des frissons d’horreur dans le dos des supporteurs de la Mannschaft. Mais ni les uns ni les autres ne trouvent l’ouverture et les Mexicains peuvent jubiler au coup de sifflet final. La Mannschaft s’est compliqué la tâche d’entrée : en finissant 2e de sa poule, elle pourrait hériter d’un Brésil qui terminerait premier de la sienne en 8e de finale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.