GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Mondial 2018: la Russie sort la tête haute

    media Des supporters russes pendant le quart de finale entre la Russie et la Croatie, le 7 juillet 2018. REUTERS/Evgeny Reutov

    On connaît désormais l'affiche de la deuxième demi-finale de la Coupe du monde de football. Elle opposera l'Angleterre, qui a battu la Suède, à la Croatie, qui a éliminé le pays hôte la Russie, au bout d'un match à suspense (4 à 3 après les tirs au but). A Nijni Novgorod, la déception est grande, mais la fierté également.

    Avec notre envoyé spécial à Nijni Novgorod, Daniel Vallot

    La déception des Russes est à la hauteur de l’espoir suscité par cette équipe de Russie que personne n’avait attendu à ce niveau de la compétition. Les supporters de la Sbordnaïa se sont pris au jeu, ils y ont cru jusqu’au bout, jusqu’à cette séance de tirs au but qui cette fois leur a été fatale contrairement à celle qui leur avait permis d’éliminer l’Espagne en huitième de finale.

    Les Russes sont déçus mais ils ne sont amers. Ils savent que leur équipe a fait un très beau parcours lors de cette Coupe du monde, un parcours bien plus beau que ce qu’ils pouvaient espérer au départ.

    La Russie était en effet l’équipe la plus mal classée de cette Coupe du monde 2018, 70ème du classement FIFA. A l’issue de cette compétition, son statut sera forcément revu à la hausse.

    Des supporters russes en larmes après la défaite de leur équipe aux tirs au but face à la Croatie. REUTERS/Tatyana Makeyeva

    En outre, le football russe a réalisé son meilleur résultat en Coupe du monde depuis la fin de l’URSS.

    Le président Vladimir Poutine s'est d'ailleurs dit « fier » de l'équipe, a déclaré un porte-parole du Kremlin ce samedi soir. « Poutine a regardé, il soutenait les joueurs de l'équipe. Nous avons perdu lors d'un grand match fair play. Ce sont toujours des gars formidables à nos yeux, ce sont des héros. Ils succombaient sur le terrain, nous sommes fiers d'eux », a précisé Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse Interfax.

    Il y a donc de la déception mais pas d’amertume, d’autant que la Coupe du monde continue et les Russes vont continuer à remplir les stades, les bars et les fans zone pour les demi-finales et pour la finale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.