GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Rapport du Sénat sur Benalla: «Beaucoup de contrevérités», dénonce Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement
    • Affaire Benalla: la justice française initie une enquête pour «entrave à la manifestation de la vérité»
    • Fraude fiscale: le géant bancaire suisse UBS, condamné à une amende record de 3,7 milliards d'euros, va faire appel (avocats)
    • L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis arrive à Hanoï avant le sommet Trump-Kim (journaliste AFP)
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»
    Sports

    Mondial 2018: Mario Mandzukic, homme clef de la Croatie

    media Mario Mandzukic, buteur décisif face à l'Angleterre. REUTERS/Carl Recine

    Mario Mandzukic, joueur de la Juventus, a été le grand bonhomme de la Craotie lors de la demi-finale du Mondial gagnée face à l’Angleterre (2-1 a.p.). Son but durant la prolongation a propulsé la Croatie en finale contre la France.

    De notre envoyé spécial en Russie,

    Mario Mandzukic, avant-centre de la Croatie, restera dans l’histoire du foot croate. Il est devenu désormais celui qui a permis à un peuple de quatre millions d’habitants de vivre une finale de Coupe du monde.

    Jusqu’à la dernière goutte de sueur

    « C'est incroyable! Je crois qu'on n'est pas encore conscients de ce qui vient d'arriver, avait commenté l’intéressé après la victoire face aux Anglais. Ce n'est pas vraiment un miracle, on a accompli quelque chose que seuls les grands joueurs peuvent accomplir. On a joué avec le cœur. Vous voyez, tout le monde nous soutient. »

    Après les prolongations face au Danemark et la fatigue, les Croates ont remis ça grâce à Mandzukic.  « C’est une demi-finale de Coupe du monde, personne ne peut se plaindre de rien, vous verrez lors du match que nous serons prêts », avait prévenu l’ancien joueur du Bayern Munich. Mandzukic, déjà buteur en huitièmes contre le Danemark, a offert le cadeau rêvé aux Vatreni à la 108e minute avec son deuxième but dans la compétition. « Nous sommes désormais très près du but, nous en avons conscience et nous irons jusqu’à la dernière goutte de sueur pour l’atteindre ! »

    Il ne ménage jamais sa peine

    Mandzukic, costaud gaillard de 32 ans (1,90 m, 86 kg), ne ménage jamais sa peine sur le terrain. Il n’a jamais été remplacé lors du Mondial 2018. Zlatko Dalic, le sélectionneur, en a fait un des hommes les plus importants de son dispositif tactique. Le natif de Slavonski Brod est un vrai leader.

    En 2012, Mandzukic s’était déjà illustré en remportant la Ligue des champions lors de sa première saison au Bayern, et en marquant en finale contre le Borussia Dortmund.

    Le buteur décisif de la Croatie, aurait pu éviter un peu moins de stress à son pays, qui a dû en passer par les éreintantes prolongations et les tirs au but lors de son parcours pour se retrouver en finale. Mais Mario Mandzukic a du cœur et les habitants de Slavonski Brod, à qui il a offert une fan zone et une tournée générale, attendent désormais que l’enfant du pays marque à nouveau. Cette fois face à la France et pour le titre.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.