GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Tour de France 2018: Julian Alaphilippe, Bis repetita

    media Julian Alaphilippe a signé une deuxième victoire sur le Tour de France. REUTERS/Benoit Tessier

    Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) a remporté la 16e étape du Tour de France, la première dans les Pyrénées, mardi 24 juillet à Bagnères-de-Luchon. Alaphilippe, déjà porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur, s'est imposé pour la 2e fois depuis le départ du Tour et a signé le deuxième succès français

    Après les Alpes, Julian Alaphilippe a gagné la première étape du massif pyrénéen, où il a signé le deuxième succès français depuis le départ du Tour de France.

    Alaphilippe, déjà vainqueur au Grand-Bornand lors de la 10e étape, a rallié en solitaire l'arrivée de la 16e. Dans la descente du Portillon, à l'approche des 5 derniers kilomètres, il a dépassé sans coup férir le Britannique Adam Yates, qui se relevait d'une chute.

    « Je n'en reviens même pas, c'est un truc de malade ! »

    « C'est une immense joie, il n'y a pas de mots. C'est juste du bonheur. Ca été une grosse journée de souffrance, l'échappée a mis énormément de temps à partir. Tout le monde était à bloc », a déclaré l’intéressé. Ajoutant : « Aujourd'hui, je sentais dans les jambes que je n'étais pas à 100%, mais finalement, tout le monde était à bloc. Je suis super content. Ça a été à bloc du départ à l'arrivée, c'était un truc de malade, 220 bornes à bloc. Je suis vraiment exténué. Je n'en reviens même pas, c'est un truc de malade ! »

    A la veille de l'étape tant redoutée du col du Portet (65 km), les favoris sont restés sur leurs gardes dans cette première journée pyrénéenne. Au bénéfice du porteur du maillot jaune, le Gallois Geraint Thomas, qui a franchi la ligne au sein du premier peloton, à près de neuf minutes.

    En début de journée, l'étape a été neutralisée pendant près d'un quart d'heure dans sa partie initiale pour permettre à plusieurs coureurs d'être soignés après avoir respiré des gaz lacrymogènes.

    Maillot à pois du meilleur grimpeur à Paris

    La course, qui était partie sur des bases très rapides, a été arrêtée net au 28e kilomètre, sur le plateau surplombant le petit village cathare de Fanjeaux (Aude). Le temps de soigner les quelques coureurs concernés par les « lacrymos » utilisés contre une manifestation d'éleveurs.

    Vainqueur pour la deuxième fois dans le Tour, Alaphilippe (26 ans) a réalisé aussi une excellente opération en vue du classement de la montagne. L'Auvergnat a conforté son avance pour décrocher le maillot à pois du meilleur grimpeur à Paris.

    Mercredi, la 17e étape est limitée à 65 kilomètres entre Bagnères-de-Luchon et le col du Portet, au-dessus de Saint-Lary-Soulan. Mais elle comporte trois ascensions et se conclut par la montée inédite du Portet, classée hors catégorie.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.