GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai à Paris
    • Yémen: l'émissaire des Nations unies exhorte les belligérants à respecter l'accord de trêve (Twitter)
    • Brésil: le fils de Bolsonaro se déclare en faveur d'un référendum sur la peine de mort («O Globo»)
    • Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager (Fnac Darty)
    Sports

    Athlétisme: le champion du monde kenyan Nicholas Bett meurt dans un accident

    media Nicholas Bett célébrant son titre de champion du monde à Pékin, le 26 août 2015. Franck FIFE / AFP

    L'athlète kényan Nicholas Bett, champion du monde du 400 m haies en 2015 à Pékin, est décédé mercredi matin, 8 août, à l'âge de 28 ans dans un accident de voiture dans l'ouest du pays.

    La dernière apparition publique de Nicholas Bett date d'il y a quelques jours, lors des derniers Championnats africains d'athlétisme au début du mois d’août. A Asaba, au Nigeria, une douleur l'avait contraint à l'abandon en finale du 400 m haies. Revenu au pays lundi, il est décédé deux jours après, victime d’un accident de la route. « L'accident s'est produit lorsque son véhicule a heurté une bosse et a fait des tonneaux. Il est mort sur le coup. », a déclaré à l'AFP le commandant de police du comté de Nandi (ouest) Patrick Wambani.

    Lors des Championnats du monde d'athlétisme en 2015 à Pékin, Nicholas Bett était devenu le premier Kényan à décrocher le titre mondial du 400 m haies en établissant au passage un nouveau record national (47 sec 79/100e). Il n'avait pas pu défendre son titre en 2017 à Londres, une blessure à un tibia l'ayant empêché de s'entraîner normalement.

    « C'est très triste car je lui parlé hier (mardi). Il était allé consulter un médecin au Nairobi Hospital en raison de la blessure contractée à Asaba », a expliqué à la presse un responsable de la Fédération kényane d'athlétisme, Barnabas Korir.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.