GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Volley: Camerounaises et Kényanes éliminées du Mondial 2018

    media Les volleyeuses camerounaises Victoire Pauline L'or Ngon Ntame (à gauche) et Laetitia Crescence Moma Bassoko lor du Championnat du monde 2018. Courtesy of FIVB

    Les équipes féminines de volley-ball du Cameroun et du Kenya ont été éliminées du Championnat du monde 2018, ce 4 octobre au Japon, après des revers respectifs face à l’Argentine et à la République dominicaine.

    Les volleyeuses Camerounaises et les Kényanes n’ont pas réussi à faire ce que les basketteuses sénégalaises et nigérianes avaient réalisé quelques jours plus tôt : franchir le premier tour d’un Mondial.

    Jamais une équipe féminine africaine de volley n’était parvenue à cette performance en Championnat du monde. Pourtant, Cameroun et Kenya en ont semblé très proches, en remportant leurs premiers matches respectifs face au Mexique et au Kazakhstan.

    Trois sets gagnés en cinq matches

    Une réussite sans lendemain, les « Lionnes Indomptables » enchaînant des défaites 3 sets à 0 dans le groupe A à Yokohama face aux Allemandes, aux Néerlandaises, aux Japonaises et surtout aux Argentines, ce 4 octobre. Un revers face à un adversaire pourtant à la portée des championnes d’Afrique 2017.

    Les vice-championnes d’Afrique, les « Malkia Strikers » ont vécu le même scénario dans le groupe D à Hamamatsu, débutant bien avant de souffrir sans prendre un set face aux Serbes, aux Portoricaines, aux Brésiliennes et aux Dominicaines.

    La Fédération internationale de volley-ball devrait annoncer en novembre le pays hôte du Championnat du monde 2022.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.