GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Football: la France en mode mondialiste face à l’Allemagne en Ligue des Nations

    media Antoine Griezmann après son égalisation de la tête face à l'Allemagne. REUTERS/Charles Platiau

    Avec le même onze aligné lors de la finale de la Coupe du monde, à l'exception de Samuel Umtiti, remplacé par Kimpembe, l’équipe de France a battu l’Allemagne (2-1) au cours d’une rencontre de haute intensité. Un doublé d’Antoine Griezmann a offert la victoire aux Bleus malmenés pendant la première période.

    Il faut croire que cette Allemagne-là, dans le doute depuis son élimination au premier tour du Mondial et sa grosse défaite aux Pays-Bas le week-end dernier (3-0), garde au fond d’elle ce qui a toujours fait sa force jadis. Elle l’a montré mardi face à la France, mais seulement au cours d’une période ; la première qui aurait dû punir les champions du monde en titre tellement les hommes de Deschamps ont été dominés lors des 45 premières minutes.

    C’est tout logiquement qu’ils sont menés dans le premier quart. Tony Kroos, sur un penalty accordé après une main de Presnel Kimpembe, a ainsi ouvert le score à la 14e minute malgré un tir effleuré par le capitaine Hugo Lloris, qui a d’ailleurs sauvé son équipe à plusieurs reprises durant la première période.

    Griezmann, le sauveur

    Mais les Bleus ont retrouvé leur élan mondialiste au retour des vestiaires et avec le soutien du stade de France qui explosé littéralement sur l’égalisation d’Antoine Griezmann bien servi par Lucas Hernandez (62e). Vingt minutes plus tard, l’attaquant français récidive sur un penalty accordé généreusement à Blaise Matuidi (80e). La France est devant, l’Allemagne ne reviendra pas.

    Contre l’Islande jeudi dernier (2-2), il y a eu Kylian Mbappé, contre l’Allemagne, c’est Antoine Griezmann qui a joué les sauveurs avec ce doublé. Ce sera une nouvelle occasion de relancer le débat sur la course au prochain Ballon d’or entre les deux attaquants de l’équipe de France.

    En attendant, avec cette victoire, les Bleus se rapprochent de la phase finale de la Ligue des Nations et l’Allemagne continue de s’enfoncer dans la crise.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.