GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Luka Modric, petit prince croate élu Ballon d’Or

    media Luka Modric lors d'une rencontre en Ligue des champions face à l'AS Rome, le 19 septembre 2018. GABRIEL BOUYS / AFP

    L'international croate Luka Modric, 33 ans, a remporté le Ballon d'Or ce lundi 3 décembre. Il succède à son ex-coéquipier du Real Madrid, le Portugais Cristiano Ronaldo, aujourd'hui à la Juventus Turin, qu'il devance au classement, ainsi que le Français Antoine Griezmann 3e. En 2018, le joueur du Real Madrid a remporté une quatrième Ligue des champions et a disputé la finale de la Coupe du monde en Russie face à la France.

    « Modric, ce ne serait pas illogique, pas scandaleux, qu'il remporte le Ballon d'Or », avait commenté l’ancien international français et champion du monde Bixente Lizarazu sur Téléfoot dimanche dernier.

    Et Luka Modric, 33 ans, a mis fin au règne du duo Cristiano Ronaldo-Lionel Messi, qui se sont partagé les dix derniers Ballons d'Or avec cinq chacun.

    Le Croate du Real Madrid, déjà lauréat des prix UEFA et FIFA du joueur de l'année - des récompenses moins prestigieuses que le Ballon d'Or -, et élu meilleur joueur du Mondial 2018 en Russie après avoir emmené sa petite sélection en finale, faisait figure de favori pour succéder au Portugais Cristiano Ronaldo, également candidat au titre.

    Premier milieu à remporter le Ballon d’Or depuis Kaká

    Leader technique de la Croatie, joueur complet, Luka Modric, auteur d'un Mondial 2018 réussi en tous points, possède un palmarès impressionnant. Le natif de Zadar, 115 sélections, a entre autres remporté quatre Ligues des Champions, une Liga et même trois titres de champion de Croatie avec le Dinamo Zagreb. L’ancien joueur de Tottenham, qui a participé à trois Coupes du monde (2006,2014 et 2018), est le premier milieu à remporter le Ballon d’Or depuis Kaká en 2007. Vingt-ans après la deuxième place de Davor Šuker derrière Zidane, Modric est le premier Ballon d'Or croate.

    Elu meilleur milieu de terrain de la Liga en 2014, Luka Modric a découvert le football pendant la guerre de l’indépendance croate. Il avait 10 ans et on le considérait comme trop petit et trop frêle. Mais une année plus tard, il intégrait le club du NK Zadar avant de filer au Dinamo Zagreb à l’âge de 15 ans. Mais le club de Zagreb ne croit pas vraiment en lui et le prête au HSK Zrinjski Mostar, une équipe de Bosnie-Herzégovine basé à Mostar. Malgré son physique, il s’impose disant même: « qui peut jouer dans la ligue bosniaque peut jouer n'importe où », faisant référence à la dureté de ce championnat.

    La suite, tout le monde la connaît. Après plusieurs saisons à Tottenham (2008/2012), il se retrouve en Espagne au Real - la maison blanche l’arrache contre 35 millions d’euros + 7 de bonus - où il se construit un palmarès et fait partie des piliers sous l’ère de Carlo Ancelotti et remporte sa première Ligue des champions en 2014, la dixième du club madrilène. Luka Modric s’offre aussi la Coupe du Roi.

    Luka Modric, 7e joueur du Real sacré

    Depuis son arrivée à Madrid, Luka Modric a séduit tous les entraîneurs passés par le Real : Mourinho, Ancelotti, Bénitez et Zidane. Ce Ballon d’Or vient récompenser l'un des meilleurs milieux organisateurs du monde, doué d'une qualité de passe et d'une vision du jeu hors du commun. Il est le septième joueur de l’histoire du Real à remporter cette distinction individuelle après Di Stéfano, Kopa, Figo, Ronaldo, Cannavaro et Cristiano Ronaldo.

    « Moi, je n’aime pas parler de cette manière et clamer que je mérite le Ballon d’or. L’important pour moi est d’être sur le terrain comme je le suis depuis des mois. Cette année 2018 a été sans aucun doute la meilleure de ma carrière, mais vous n’allez pas me faire dire : "C’est moi qui dois le gagner" », avait confié Luka Modric à France Football il y a quelques semaines. Et c’est lui qui a gagné.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.