GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 27 Mars
Jeudi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat
    Dernières infos
    Sports

    Après le monde, les handballeuses françaises dominent l’Europe

    media Les handballeuses françaises ont remporté le premier championnat d'Europe de leur histoire face à la Russie (24-21), le 16 décembre 2018. Charles Platiau/Reuters

    L’équipe de France féminine de handball a remporté le premier titre européen de son histoire dimanche en battant la Russie en finale à Paris (24-21). Un an après leur sacre mondial, les Bleues sont au sommet de l’Europe. Et elles prennent au passage leur revanche sur les Russes, qui les avaient battues aux Jeux olympiques.

    Le handball français se porte toujours aussi bien. Le handball français féminin, plus précisément, n'a même jamais autant brillé. Ce dimanche 16 décembre, les filles coachées par Olivier Krumbholz sont entrées dans l’histoire. Pour la première fois, la France est championne d’Europe après sa victoire sur la Russie (24-21).

    Les Françaises ont remporté le premier Euro de leur histoire en battant la Russie en finale (24-21), le 16 décembre 2018. Charles Platiau/Reuters

    La Russie était la bête noire des Bleues

    Les superstitieux diraient que c’était écrit. Il est vrai que, sur le papier, cet Euro 2018 semblait fait pour les Bleues. Il s’est tenu en France et il fait suite au Mondial 2017, qui fut remporté il y a un an quasi jour pour jour par… l’équipe de France, logiquement favorite pour le grand rendez-vous suivant. Et en finale, à l’AccorHotels Arena (Paris-Bercy), la capitaine Siraba Dembélé et ses coéquipières ont retrouvé les Russes, de vieilles connaissances.

    En 2016, en finale des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, la Russie avait brisé le rêve des Françaises (22-19). Et dès le match d’ouverture de cet Euro 2018, cette même sélection russe avait douché l’enthousiasme des Bleues en leur infligeant une défaite alarmante (26-23). Quelques jours plus tard, la Russie, déjà qualifiée pour les demi-finales, avait négligé son dernier match contre la Suède, ce qui avait obligé les Françaises à jouer leur survie sur leur ultime rencontre face à la Serbie.

    Bref, outre l’opportunité d’aller chercher un premier titre européen dans la foulée du Mondial (seuls le Danermark et la Norvège y étaient parvenus auparavant), il y avait un vrai sentiment de revanche dans les têtes des Françaises. Pointant un manque de fair-play après le match « très clairement lâché » face à la Suède, Alexandra Lacrabère voulait que « ça se retourne contre elles » et promettait que les Bleues allaient « leur montrer ce que c’est, d’être professionnelles sur un terrain de handball ». L’explication a donc eu lieu sur le parquet de Bercy en fin d’après-midi.

    La Française Pauline Coatanea fête un but inscrit face à la Russie en finale de l'Euro 2018. Charles Platiau/Reuters

    Pineau, les larmes puis la joie

    Après 30 minutes de jeu, la France faisait la course en tête de peu (13-12). Face à leur public, avec une Alexandra Lacrabère et une Estelle Nze Minko efficaces en attaque, les championnes du monde dominaient légèrement les championnes olympiques, sans pour autant faire de vraie différence au tableau d’affichage. Dès le début de la seconde période, un écart a commencé à se creuser… mais à quel prix.

    A la 35e minute, Allison Pineau a inscrit le but du 16-13 sur un jet de sept mètres. Mais après visionnage de la vidéo, les arbitres ont décidé d’exclure l’expérimentée demi-centre tricolore pour jeu dangereux : son tir a touché le visage de la gardienne russe, ce que le corps arbitral a jugé comme un geste volontaire. C’est en larmes que la meilleure joueuse du monde en 2009 a quitté le terrain et rejoint les tribunes.

    La Française Allison Pineau, en larmes après son exclusion en finale de l'Euro 2018. Charles Platiau/Reuters

    Ce coup du sort aurait pu briser l’élan français. Il a, au contraire, galvanisé les troupes d’Olivier Krumbholz. Amandine Leynaud – élue meilleure joueuse de la finale – a multiplié les parades décisives et les Bleues n’ont jamais laissé leurs adversaires refaire leur retard. A deux minutes du terme, un énième tir russe hors cadre a scellé le sort de cette finale. L’équipe de France féminine enchaîne un quatrième podium (bronze à l’Euro 2016, argent aux JO 2016, or au Mondial 2017 et donc or à l’Euro 2018) et règne sur le Vieux continent pour la première fois de son histoire. Au passage, elle rejoint le Japon (pays organisateur) et l’Angola (champion d’Afrique) parmi les nations qualifiées pour les Jeux olympiques 2020 à Tokyo. C’est un beau dimanche pour le handball français.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.