GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    RÉTRO 2018: Ces sportifs qui nous ont quittés cette année

    media Davide Astori avec le maillot de la Fiorentina lors d'une rencontre de Serie A face à la Juventus Turin, le 9 février 2018. REUTERS/Alessandro Bianchi

    Ils étaient footballeurs, cyclistes, rugbymens. Sur le devant de la scène ou dans les coulisses. Ils ont marqué notre mémoire collective. Retour sur six sportifs qui nous ont quittés en 2018.

    Davide Astori, le capitaine florentin

    Formé à l'US Ponte San Pietro puis à l'AC Milan, Davide Astori fait ses débuts en Serie A en septembre 2008 sous le maillot de Cagliari. Altruiste, élégant, passionné de football : Davide Astori détonne. Il reste six saisons en Sardaigne avant de rejoindre l'AS Rome puis la Fiorentina, dont il devient capitaine.

    Il décède dans sa chambre d'hôtel, dans la nuit du 3 au 4 mars dernier, d'une accélération du cœur liée à une maladie non décelée, dans sa chambre d'hôtel, à Udine. Les hommages du football italien sont unanimes pour ce joueur autant respecté qu'il était respectueux. En hommage, les équipes de la Fiorentina et de Cagliari retirent son maillot, le numéro 13, qui ne sera plus jamais attribué.

    Vichai Srivaddhanaprabha, roi de Leicester

    Vichai Srivaddhanaprabha est au départ un entrepreneur. En ouvrant ses boutiques de Duty Free, il devient millionnaire. Fort de sa fortune, il achète le club de Leicester en août 2010. Et va le faire progresser petit à petit. Après dix ans en English Football League (D3), le club remonte en Championship (D2) en 2013 puis en 2014 en Premier League. Le club se sauve lors de sa première saison, avant que Vichai Srivaddhanaprabha nomme l'Italien Claudio Ranieri comme manager général de l'équipe. C'est le début d'une saison fantastique qui se soldera par un titre de champion d'Angleterre en fin de saison. Depuis le club se maintient dans le ventre mou de Premier League.

    Le samedi 27 octobre denier, après le match Leicester-West Ham, l’hélicoptère du propiétaire du club décolle du stade, vacille et s'écrase et brûle sur le parking du stade. À son bord cinq personnes, dont Vichai Srivaddhanaprabha. Il n'y a aucun survivant. Des funérailles sont organisées à Bangkok, en présence des joueurs du club, quand la présidence du club est reprise par son fils, qui souhaite reprendre l'héritage de son père.

    Le Français Henri Michel lors de la CAN 2008. AFP/PHOTO/ABDELHAK SENNA

    Henri Michel, la mort d'une légende

    Henri Michel aura marqué le football français et le foot africain de son empreinte. Formé à Aix-en-Provence, il rejoint Nantes en 1966 où il devient incontournable. Milieu de terrain, il y remporte trois titres de champion de France et deux Coupes de France. Il sera même élu meilleur joueur de l'histoire du club. À se retraite il devient sélectionneur : de la France de 1984 à 1988, avec un titre olympique à la clé.

    Il rejoint ensuite différentes sélections africaines, au Cameroun, au Maroc, en Tunisie, en Côte d'Ivoire et au Kenya. Il entraine aussi plusieurs clubs africains comme le Raja Casablanca ou le Mamelodi Sundowns. En 2006, il s'incline en finale de la CAN avec la Côte d'Ivoire de Didier Drogba, Bakari Koné ou Emmanuel Eboué, aux tirs aux buts. Il meurt le 24 avril dernier, à l'âge de 70 ans.

    ► A (re)lire : RÉTRO 2018 : Ils ont pris leur retraite cette année

    Pierre Camou, le rugby dans le sang

    Le rugby, c'était sa vie. Pierre Camou, originaire des Pyrénées-Atlantique, est né dans une région de rugby. Il va en 1963, créer le club amateur de Saint-Jean-Pied-de-Port, l'US Garazi (aujourd'hui US Nafarroa). Il y joue comme pillier, avant d'en prendre la présidence et d'amener le club en Fédérale 1 (groupe B2 à l'époque). À partir de 1995, il devient membre du bureau de la fédération française de rugby, grimpe les échelons pour devenir vice-président en 1996 puis président en 2008.

    Sous ses deux mandats, l'équipe de France remporte le Grand Chelem en 2010, et est finaliste de la Coupe du monde en 2011. Pendant sa présidence, le rugby mondial gagne en licenciés et en couverture médiatique mais est critiqué notamment pour le projet du Grand Stade et pour l'échec contre la Nouvelle Zélande au Mondial 2015. Il est battu lors de l'élection de 2016. Il meurt le 15 août dernier, des suites d'une longue maladie. Le terrain d'honneur du centre d'entraînement de l'équipe de France, à Marcoussis, a été renommé stade Pierre-Camou, le 9 novembre dernier, en son honneur.

    Michaël Goolaerts, mort sur les pavés

    Paris-Roubaix 2018, kilomètre 100, secteur pavé de Viesly à Briastre. Le coureur belge, de l'équipe Verandas Willems-Crelan, Michael Goolaerts fait un tout droit dans un léger virage et chute lourdement dans le ravin. Inconscient, il est réanimé par le SMUR avant d'être héliporté vers le CHRU de Lille. Il décède le soir même, victime d'un arrêt cardiaque sur le vélo. Il avait 23 ans.

    Jeune espoir prometteur du cyclisme belge, il avait démarré sa carrière chez Lotto-Soudal en 2015, avant de rejoindre Verandas Willems en 2017. Bon poissson pilote, il avait montré ses capacités sur pavés lors d'À travers les Flandres Occidentales, où il avait terminé à la neuvième place.

    Adrien Descrulhes, Louis Fajrowski et Nicolas Chauvin, trois morts et un rugby à réformer

    Adrien Descrulhes est âgé de 17 ans, lorsqu'il est retrouvé mort le 20 mai dernier dans son lit. La veille, le joueur du RC Billom avait été victime plaquage qui l'avait obligé à quitter le terrain. Il a, en fait, été victime d'un traumatisme cranien qui causera son décès. Louis Fajrowski avait 21 ans. Ailier au Stade Aurillacois, il est décédé d'un traumatisme thoracique, suite à un placage appuyé à mi-hauteur. Nicolas Chauvin était lui âgé de 19 ans. Troisième ligne du Stade Français,il est mort des suites d’un traumatisme cervical subi lors d’un match contre Bordeaux-Bègles, après un plaquage à deux joueurs. Il aura fallu deux morts pour que le rugby français se réveille et se pose les bonnes questions. Le rugby, auparavant sport d'évitement, est devenu sport d'affrontement.

    Le 20 décembre dernier, des représentants de World Rugby, la Fédération française, les joueurs et la Ligue organisaient une « réunion exceptionnelle dédiée à la sécurité ». Deux mesures sont alors proposées : abaisser la ligne de plaquage au niveau de la ceinture et interdire le plaquage à deux joueurs, qui a été fatall à Nicolas Chauvin. La FFR souhaite aussi réformer la catégorie Espoirs, en séparant les 18/20 ans, qui sortent des catégories juniors, des 20/23 ans, presque déjà professionnels. En tout cas, il est désormais clair que des décisions devront être prises rapidement pour que de tels drames ne se répètent plus jamais.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.