GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    La police de Las Vegas veut un échantillon d'ADN de Ronaldo

    media Le Portugais Cristiano Ronaldo. REUTERS/Alberto Lingria

    Nouveau rebondissement dans l’affaire de viol présumé qui oppose le footballeur portugais Cristiano Ronaldo à Kathryn Mayorga. Ce vendredi 11 janvier, la police de Las Vegas a émis un mandat d’arrêt auprès des autorités italiennes pour récupérer l’ADN du joueur de la Juventus Turin.

    Les précisions de Thomas Moulin

    Les enquêteurs veulent savoir si l’ADN de la star portugaise correspond à celui trouvé sur la robe de Kathryn Mayorga, portée au moment des faits le 13 juin 2009.

    Aujourd’hui âgée de 34 ans, l’Américaine avait porté plainte pour viol fin septembre en affirmant que Cristiano Ronaldo lui avait versé 375 000 dollars pour la faire taire. Un accord que l’attaquant portugais n’a pas démenti.

    En revanche, le joueur de la Juventus Turin continue de nier les accusations de viol et dénonce un coup monté. Pour lui, sa relation avec Kathryn Mayorga était consentie.

    Ronaldo doit bientôt comparaître dans une autre affaire

    Dans un entretien au quotidien portugais Record le 31 décembre, Ronaldo a dit une nouvelle fois avoir « la conscience tranquille » et être focalisé sur sa saison et son retour en sélection prévu en 2019.

    Pourtant son actualité judiciaire est plutôt riche : il doit comparaître lundi 14 janvier devant le tribunal de Madrid pour une fraude fiscale de 14,7 millions d’euros du temps où il évoluait au Real.

    En juin, il avait déjà été condamné par le fisc espagnol à une amende de 18,8 millions d’euros et à deux ans de prison avec sursis pour cette fraude.

    Il souhaite remplacer cette peine par une amende supplémentaire.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.