GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Jeux olympiques: Breakdance, surf, escalade et skateboard invités par Paris 2024

    media Le Brésilien Italo Ferreira lors d'une compétition de surf. REUTERS/Pedro Nunes/File Photo

    Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris a dévoilé ce 21 février 2019 à la Défense la liste des quatre sports qu’il souhaite voir figurer au programme des JO 2024. Le breakdance, le surf, l’escalade et le skateboard ont été préférés au baseball, au billard, à la pétanque et au squash notamment, afin de séduire les jeunes notamment. En décembre 2020, le Comité international olympique (CIO) doit encore valider l’intégration de ces quatre disciplines additionnelles.

    « Jeunesse », « performance », « spectaculaire » et « inclusif ». Quatre thèmes comme les quatre disciplines invitées par Paris pour intégrer le programme des Jeux olympiques 2024 : breakdance, escalade, surf et skateboard. Ce 21 février 2019 à la Défense, le Comité d’organisation des JO 2024 (COJO) a mis fin à un secret de polichinelle en dévoilant les sports qu’il va proposer au Comité international olympique (CIO). La liste des heureux élus avait en effet fuité depuis plusieurs semaines dans les médias.

    Les autorités françaises n’avaient écarté aucune piste, pas même l’intégration du e-Sport (jeux vidéo), promettant des JO « révolutionnaires ». « On veut se connecter aux sports qui cartonnent (sic) partout dans le monde pour apporter aux Jeux une dimension plus urbaine, plus sport de nature, plus artistique », a ainsi souligné Tony Estanguet, le patron de Paris 2024.

    Le breakdance, passé par les Jeux olympiques de la jeunesse

    Le CIO aura évidemment son mot à dire en décembre 2020. Mais le COJO obtient souvent gain de cause lors des discussions sur les sports additionnels. D’autant que breakdance, escalade, surf et skateboard répondent à un critère essentiel du cahier des charges de Paris 2024 : ils ne nécessitent pas de nouvelles installations majeures et donc coûteuses.

    Ces quatre postulants ne sont par ailleurs pas totalement étrangers à l’univers des JO. Le breakdance a ainsi fait une entrée remarquée lors des Jeux olympiques de la jeunesse (réservés aux athlètes âgés de 15 à 18 ans) 2018 de Buenos Aires tandis que le surf sera déjà là à Tokyo 2020.

    Des sports plus « traditionnels » recalés

    Des disciplines plus traditionnelles espéraient pourtant rejoindre la liste des 28 sports olympiques. Parmi celles-ci, il y avait notamment le squash, qui reste sur plusieurs échecs consécutifs, le billard, qui s’est lancé dans une grande campagne de séduction ces derniers mois, ou la pétanque, qui misait sur son fort ancrage en France.

    Le baseball et le softball étaient un peu part. Ces sports de batte sont au programme des JO 2020 de Tokyo et ont de bonnes chances d’être de la partie aux JO 2028 de Los Angeles, vu leur popularité en Amériques. Tout l’enjeu pour le baseball/softball était donc de séduire le public francophone afin d’être également présents en 2024.

    Le CIO et le COJO avaient par ailleurs annoncé que le nombre de sportifs accueillis serait plafonné à 10.500 pour les JO 2024, ce qui limitait les chances des sports collectifs comme le baseball/softball.

    JO 2024 : un marathon ouvert à tous les participants

    Le Comité d’organisation des Jeux olympiques 2024 (COJO) n’en était pas à une surprise près, ce 21 février 2019. Le COJO a également annoncé que « pour la toute première fois dans l'histoire des Jeux, Paris 2024 va ouvrir l'expérience olympique au grand public, et donner la possibilité à chacun de participer à une épreuve grand public comme le marathon, sur le même parcours et dans les mêmes conditions que les athlètes olympiques ». Dans un post Twitter, Paris 2024 : « Nous voulons des Jeux révolutionnaires. Pour la 1ère fois de toute l'histoire des Jeux olympiques, VOUS, Oui VOUS, pourrez participer à des épreuves ouvertes et vous mesurer aux athlètes olympiques ! »

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.