GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Tournoi des 6 Nations: le XV de France redresse la tête grâce à ses jeunes

    media Romain Ntamack (g) a ouvert le score pour le XV tricolore contre l'Ecosse dès la 13e minute. Thomas SAMSON / AFP

    Après deux défaites dont une humiliation en Angleterre, le XV de France s'est imposé ce samedi 23 février lors de la troisième journée du Tournoi des 6 Nations face à l'Ecosse (27-10). La jeunesse tricolore, symbolisée par Romain Ntamack, a permis à l'équipe de France de reprendre son souffle.

    Cela n'efface pas les stigmates d'un rugby français qui traîne son spleen depuis des années. Mais le XV de France ne va certainement pas bouder son plaisir, ou au moins sa satisfaction. Ce samedi 23 février, les hommes de Jacques Brunel devaient une victoire à leur public du Stade de France, leur antre où ils s'étaient inclinés au début du mois face au Pays de Galles (19-24). Et il y avait surtout ce besoin de l'emporter pour panser la plaie née de la déculottée subie le 10 février à Twickenham contre l'Angleterre (44-8). C'est chose faite avec le succès glané sous un soleil printanier contre l'Ecosse (27-10).

    Premier essai international pour Romain Ntamack

    Pour ce dernier match du Tournoi des 6 Nations 2019 disputé à domicile, le sélectionneur Brunel avait décidé de jouer la carte jeune, avec notamment Romain Ntamack et Antoine Dupont pour composer la charnière et Thomas Ramos dans le rôle du buteur pour sa première titularisation avec les Bleus (qui ont joué en blanc ce samedi). Un choix très vite payant.

    → A LIRE : Rugby/XV de France: Romain Ntamack, fils de, mais pas que…

    Romain Ntamack, 19 ans et deux sélections au compteur avant la rencontre du jour, a ouvert le score dès la 13e minute. Fils de l'illustre ancien international Emile Ntamack, le Toulousain a inscrit son premier essai avec le maillot des Bleus dès la 13e minute. Thomas Ramos s'est chargé de la transformation avant de passer une pénalité qui a permis aux Français de boucler la première période avec l'avantage au tableau d'affichage (15-3, pénalité de Greig Laidlaw à la 26e).

    Une victoire bonifiée et du soulagement dans le camp tricolore

    Dès le début de la seconde période, l'équipe de France s'est détachée grâce au plus expérimenté Yoann Huget, 32 ans, à la conclusion d'une action bien menée par les autres « vieux briscards » que sont Mathieu Bastareaud, Gaël Fickou et Louis Picamoles (42e). Un essai sur lequel la puissance du jeune Demba Bamba (20 ans) a aussi fait la différence.

    Thomas Ramos a, en revanche, mal réglé la mire après ses deux premiers coups de pied réussis (une pénalité manquée, la transformation sur l'essai d'Huget ratée). Les Bleus se sont vus également refusés trois essais par la vidéo jusqu'à ce que le troisième ligne centre Grégory Alldritt (21 ans) ne libère les siens (75e). Ils se sont fait un peu peur en laissant Ali Price sauver l'honneur des Ecossais avec un essai en fin de rencontre (78, transformation réussie par Adam Hastings). Le XV de France a quand même eu le dernier mot et le bonus offensif avec un ultime essai signé encore une fois Alldritt (80+7e).

    Demba Bamba, élu homme du match après une prestation aussi aboutie en défense qu'en attaque, a salué « un travail d'équipe » au micro de France 2. « Il y a des jeunes et des anciens. On a tous mis notre grain de sel », a ajouté le Briviste. Le capitaine Guilhem Guirado a lui avoué être « un peu soulagé » par ce succès qui chasse un peu les nuages noirs : « J'étais convaincu qu'on allait faire un bon match. Le groupe a reçu une claque il y a deux semaines, mais il a su se relever. Des personnes ont eu des mots forts, mais c'est là qu'on voit les hommes. » La prochaine sortie à Dublin contre l'Irlande (10 mars) s'annonce quand même beaucoup plus compliquée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.