GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans trois quartiers populaires
    • CAN U23: l’Égypte sacrée après sa victoire en finale face à la Côte d’Ivoire, 2-1 ap
    Sports

    Ligue des champions: l’Ajax s’offre Tottenham et entrevoit la finale

    media Donny van de Beek (au centre) a inscrit le but de la victoire de l'Ajax Amsterdam contre Tottenham à Londres, le 30 avril 2019. Dylan Martinez/Reuters

    Nouvelle grosse prestation européen de cet incroyable Ajax Amsterdam. En demi-finale aller de la Ligue des champions, les Néerlandais l’ont emporté, ce 30 avril, sur le terrain de Tottenham (0-1). Donny van de Beek a offert la victoire aux Ajacides, bien partis pour disputer la finale.

    Le Real Madrid a explosé, dans son antre de Santiago-Bernabeu, devant la jeunesse brillante de l’Ajax Amsterdam en huitièmes de finale de la Ligue des champions. La Juventus a aussi subi la loi des quadruples vainqueurs de la compétition, en quarts de finale, à Turin. Quid de Tottenham Hotspur, moins « prestigieux » que ces deux clubs précédents mais lui qualifié pour les demi-finales de la C1 ? Même sentence. Ce mercredi 30 avril, les Londoniens ont été battu par leurs adversaires bataves (0-1) dans cette manche aller.

    Van De Beek buteur, Vertonghen KO

    Dans leur nouveau Stadium flambant neuf, les hommes de Mauricio Pochettino ont d’emblée été pris à la gorge par ces jeunes pousses de l’Ajax qui font pâlir d’envie toute l’Europe. Pas impressionnés, les visiteurs ont mis la pression dès les premiers instants et ont logiquement ouvert le score. Donny van de Beek, servi dans la surface, a eu tout le temps d’ajuster le capitaine Hugo Lloris (15e).

    Donny van de Beek ouvrant le score pour l'Ajax face au Tottenham d'Hugo Lloris. Andrew Couldridge/Reuters

    Pendant 30 minutes, les Amstellodamois ont dicté le jeu contre des Spurs déboussolés sans leur buteur Harry Kane, blessé, et sans leur feu follet sud-coréen Heung-min Son, suspendu. Et les affaires se sont compliquées quand Jan Vertonghen a été percuté dans les airs par André Onana. Le défenseur belge, formé à l’Ajax et passé pro là-bas, rêvait sans doute à de meilleures retrouvailles. KO au sol, le nez en sang, Vertonghen a été soigné de longues minutes et a tenté de reprendre le match avant de se résoudre à jeter l’éponge et à quitter le terrain difficilement.

    Avec l’entrée en jeu du Français Moussa Sissoko, Tottenham a retrouvé de l’énergie et a cessé de subir. Il fallait bien ça pour espérer refaire surface après la pause.

    L'Ajax à 90 minutes d'un rêve poursuivi depuis 23 ans

    Mais fort de son but d’avance, l’Ajax d’Erik Ten Hag a abordé la deuxième période avec une confiance absolue et les Spurs n’ont rien pu faire pour inverser cette tendance. Sous l’impulsion de Lucas Moura, les Anglais ont essayé d’aller chercher l’égalisation, sans succès. L’organisation tactique des Néerlandais, très compacts et solidaires, a annihilé chaque tentative. Les chiffres sont éloquents : outre la possession de balle favorable à l’Ajax sur l’ensemble du match (51% sur 90 minutes, plus de 60% durant la première demi-heure), Tottenham n’a cadré qu’une seule frappe, signée Dele Alli, bien bloquée par Onana (50e).

    Dans un stade seulement animé par les nombreux supporters visiteurs, l’Ajax a même failli plier l’affaire dans le dernier quart d’heure. David Neres a toutefois vu son tir terminer sa course sur le poteau de Lloris (78e). A la pause de cette demi-finale, l’avantage est clairement en faveur de l’Ajax, vainqueur incontestable à l’extérieur (0-1).

    24 ans après son dernier sacre européen, 23 ans après sa dernière finale de la Ligue des champions, l’Ajax est bien parti pour être du rendez-vous au Wanda-Metropolitano de Madrid le 1er juin pour cette finale 2019. Il reste un match aux Lanciers, qui auront l’avantage de pouvoir compter sur leur public de la Johan Cruyff ArenA le 8 mai prochain pour la demi-finale retour. Attention quand même à la réaction de Spurs qui n’auront plus rien à perdre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.