GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Football: Ribéry le chouchou de Munich va quitter le Bayern

    media Franck Ribéry célèbre son but face à Hanovre 96 à l'Allianz Arena de Munch le 4 mai 2019 REUTERS/Michael Dalder

    Après douze années passées en Bavière, l’ex-international français Franck Ribéry va quitter le Bayern Munich en fin de saison. En Allemagne, le milieu de terrain passé par l’Olympique de Marseille a tout gagné et marqué les esprits sur le terrain comme en dehors.

    « Auf Wiedersehen », « au revoir » Franck Ribéry, devenu une légende au Bayern Munich après douze années remplies de buts, de titres et de blagues qui ont fait de lui l’un des chouchous du vestiaire et des supporters.

    Le club allemand a annoncé ce dimanche 5 mai 2019 que le contrat du Français de 36 ans, qui s'achève le 30 juin prochain, ne sera pas prolongé. « Quand je suis arrivé au Bayern, c’était un rêve qui devenait réalité, a expliqué Franck Ribéry dans une vidéo postée sur le site du Bayern. Ce ne sera pas facile de dire au revoir mais on ne devra jamais oublier ce qu’on a réussi ensemble. On a tellement gagné ensemble. »

    En 12 ans et 422 matchs (123 buts, toutes compétitions confondues) Ribéry a collectionné plus de 20 titres dont la Ligue des champions 2013, huit titres de champion et cinq coupes d'Allemagne, en attendant peut-être un nouveau doublé dans quelques jours.

    Arrivé de Marseille en 2007, le fantasque attaquant avait immédiatement conquis le coeur des supporters qui l’ont très vite surnommé « Kaiser Franck » (en référence à « Kaiser Franz » Beckenbauer).

    Ribéry, ce boute-en-train

    En 2009, les dirigeants lui ont adjoint Arjen Robben, pour occuper l'autre aile. Ces deux battants ont formé un duo redouté en Europe et vont quitter le Bayern en même temps puisque le Néerlandais arrive lui aussi en fin de contrat. Le club a d’ores et déjà annoncé qu’il organisera un match d’adieu en 2020 en hommage à ces deux figures emblématiques.

    En dehors du terrain, Franck Ribéry aura aussi marqué les esprits avec ses blagues qui ont beaucoup amusé le vestiaire et les supporters quand il les partageait sur les réseaux sociaux. Le 3e du Ballon d’Or 2013 était notamment un grand adepte de la salière dans le verre d’eau de ses coéquipiers. Avec le Belge Daniel Van Buyten, il avait même osé verser un saut d’eau sur le gardien Oliver Kahn au centre d’entraînement. Ses partenaires se souviendront également longtemps de leur stage hivernal à Dubaï en janvier 2009. Profitant de l’absence du chauffeur du bus de l’équipe Franck Ribéry avait pris les commandes avant de percuter deux panneaux de signalisation et un plot en béton.

    Adopté en Allemagne, controversé en France

    S'il a tout réussi avec Munich, Franck Ribéry a aussi fait la une pour ses frasques extra-sportives.

    En 2010, il a été soupçonné d'avoir été un meneur lors de la grève de l'équipe de France à Knysna, en plein Mondial sud-africain. De la date son désamour avec le public hexagonal, renforcé la même année par l'affaire Zahia, lorsque la justice lui reprocha des rapports tarifés avec une prostituée mineure. Il fut finalement relaxé en 2014.

    Exclu du centre de formation de Lille, il avait démarré sa carrière dans sa ville natale Boulogne-sur-Mer en troisième division, avant de passer d'un club à l'autre pendant plusieurs saisons, pour finalement arriver à Marseille, et éclore en équipe de France juste avant la Coupe du monde 2006, où il a atteint la finale.

    De 2006 à 2014, Franck Ribéry a porté 81 fois le maillot des Bleus et inscrit 16 buts. Après son forfait pour le Mondial au Brésil, le gaucher avait décidé de mettre un terme à sa carrière internationale.

    « Je vais continuer à jouer »

    Cinq ans après et à 36 ans, pas question pour lui de raccrocher définitivement les crampons : « Je suis encore là pour trois semaines, je ne veux pas trop penser à ce qui se passera ensuite parce que je veux encore profiter d’être là, sur le terrain, avec mes coéquipiers. Je n’ai pas encore de plan concret pour la prochaine saison. Je vais continuer à jouer mais rien n’est encore sûr à 100%. »

    En attendant, « Kaiser Franck » aura l’opportunité de fêter son départ de Bavière avec un neuvième titre de champion d’Allemagne, le Bayern comptant quatre points d’avance sur le Borussia Dortmund à deux journées de la fin, et une sixième Coupe nationale (finale face à Leipzig le 25 mai).

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.