GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    Dernières infos
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé
    Sports

    Le Mondial 2022 au Qatar se jouera finalement à 32 équipes et non à 48

    media L'émir du Qatar, Cheikh Hamad Bin Khalifa al-Thani et son épouse Sheikha Moza Bint Nasser al-Misnad tiennent dans leurs mains une réplique du trophée de la Coupe du monde, le 2 décembre 2010 à Zurich, après l'attribution de l'édition 2022 au Qatar. REUTERS/Arnd Wiegmann

    La Fifa, qui envisageait de faire passer de 32 à 48 équipes le format de la Coupe du monde 2022 au Qatar en disputant des rencontres dans au moins un pays voisin, a annoncé ce mercredi qu'elle renonçait à son projet.

    La Fifa, qui avait présenté en mai une étude de faisabilité, avait mis le passage de 32 à 48 équipes dès 2022 à l'ordre du jour de son prochain congrès en juin à Paris, mais a indiqué que « dans les circonstances actuelles, une telle proposition ne pouvait être mise en oeuvre ».

    Le projet du président de la Fifa, Gianni Infantino, se heurtait à un obstacle géopolitique majeur avec le blocus imposé au Qatar par plusieurs pays voisins. Ce nouveau format, qui est déjà entériné pour le Mondial 2026 qui sera disputé dans trois pays (États-Unis, Canada et Mexique) implique de passer de 64 à 80 matches. Sa mise en place dès 2022 aurait nécessité qu'un pays voisin du Qatar, comme le Koweït ou Oman, accueille des matches.

    Un échec pour Infantino

    « La Fifa et le Qatar ont conjointement exploré toutes les possibilités pour accroître le nombre d'équipes de 32 à 48 en impliquant des pays voisins », explique le communiqué de la Fifa. La Fifa et le Qatar ont « également étudié la possibilité pour le Qatar d'accueillir le tournoi à 48 équipes en abaissant notamment les exigences de la Fifa », ajoute l'instance. Mais une analyse commune a conclu qu'en raison « de l'avancée des préparatifs, plus de temps était nécessaire et une décision ne pouvait être prise avant juin. Il a donc été décidé de ne pas aller plus loin dans cette option ».

    Le Mondial 2022 au Qatar conserve son format original avec 32 équipes et « aucune proposition ne sera soumise au congrès de la Fifa le 5 juin à Paris », ajoute l'instance.

    Cette annonce sonne comme un échec pour Infantino qui s'était démené un peu partout dans le monde pour défendre son projet, avec apparemment l'appui de l'Arabie saoudite. L'Italo-Suisse poursuit dans le même temps son projet de Coupe du monde des clubs à 24 équipes dès 2021, que ne soutient toutefois pas l'UEFA.

    À la tête de la Fifa depuis février 2016 où il a succédé à Sepp Blatter contraint à la démission en raison d'un vaste scandale de corruption, Infantino, unique candidat, est assuré d'être élu pour un nouveau mandat le 5 juin lors du congrès de la Fifa à Paris.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.