GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Tennis: qui va stopper Rafael Nadal à Roland-Garros?

    media Rafael Nadal lors de sa victoire à Rome, le 19 mai 2019. Tiziana FABI / AFP

    Rafael Nadal, qui vient de remporter le tournoi de tennis de Rome, arrive en forme à Roland-Garros. L’Espagnol va tenter de remporter un douzième titre à Paris, quatorze années après avoir soulevé sa première Coupe des Mousquetaires.  

    À l'approche du rendez-vous de Roland-Garros, le roi de l'ocre est de retour. À Rome, face à Novak Djokovic, Rafael Nadal a décroché le 81e titre de sa carrière, dont 34 en Masters 1000. Dans la capitale italienne, Nadal a remporté son neuvième titre après avoir calé en demi-finale lors de ses trois premiers tournois sur terre battue : Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. Avec son 34e sacre en Masters 1000, neuf mois après son dernier titre (Masters 1000 de Toronto en août 2018), Nadal devient le recordman de sacres dans cette catégorie.

    Djokovic : « Nadal, favori numéro 1, sans aucun doute »

    Aujourd’hui, le Majorquin vise un 12e sacre du côté de la porte d’Auteuil, le troisième consécutif. Si le joueur a évité d’afficher des ambitions pour Paris, son adversaire direct, Djokovic, n’a pas hésité à lancer un pronostic : « Roland-Garros ? Nadal, favori numéro 1, sans aucun doute. Ensuite, tous les autres. »

    À bientôt 33 ans (il les aura le 3 juin), le numéro 2 mondial va se présenter une 14e fois à Paris. Dans la capitale française, il vise « un des tournois les plus importants du calendrier ». « Roland-Garros fait partie de l'histoire de notre sport. J'attendais de retrouver mon niveau, et c'est ce qui s'est passé lors de cette finale. Rome est un titre important. Désormais il faut aller de l'avant », avait-il avancé après sa victoire en Italie.

    Nadal a remporté son premier Roland-Garros en 2005. De cette époque, il garde le souvenir d’un jeune homme au « physique privilégié » qui n’avait « pratiquement peur de rien ». « J’avais l’énergie de courir dans tous les sens. Malheureusement, j’ai eu beaucoup de pépins dans ma carrière et j’essaie d’être un peu plus conscient de ce que je dois faire. Si je suis bien physiquement, que je n’ai pas trop de douleurs, que je peux assumer, je profite », avance-t-il dans les colonnes du Parisien.

    L'amour et le soutien du public

    De Roland-Garros, Nadal garde particulièrement en mémoire son dixième titre. Il raconte : « Quand j’ai gagné le n°10, j’ai ressenti tellement d’amour et de soutien que cela a été un des moments les plus forts de ma carrière. Je ne peux que les en remercier ».

    L’Espagnol devra cette année se méfier d'un trio composé de Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipás et Dominic Thiem. Sans oublier Roger Federer qui revient pour la première fois depuis 2015.

    Défait en demi-finale du Masters 1000 de Monte-Carlo par Fabio Fognini, Nadal avait enchaîné par un nouveau revers en demi-finale à Barcelone (ATP 500) contre Dominic Thiem. À cela venait s’ajouter une autre défaite en demi-finale du Masters 1000 de Madrid contre Stefanos Tsitsipás. Nadal a tellement habitué à gagner sur terre battue que chaque défaite de l'Espagnol sur sa surface est perçue comme une anomalie, voire un petit séisme. Après un début de saison particulier, sans titre sur terre battue avant Rome, Nadal s'est rassuré et a aussi rassuré ses fans qui l'attendent à Paris.

    « Nadal est l’un des plus grands champions de l’histoire, résume Djokovic. Sa mentalité, son approche, sa résilience, sa capacité à rebondir après une longue absence, des blessures, des chirurgies. Il a tout eu. Il continue de montrer au monde entier pourquoi il est l’une des plus grandes légendes du tennis. »

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.