GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Sports

    Football: Gianni Infantino réélu à la présidence de la Fifa pour quatre ans

    media Gianni Infantino, actuel président de la Fifa et seul candidat en lice, a été réélu par acclamations à la présidence de l'instance lors du 69e Congrès de la Fédération internationale de football à Paris, porte de Versailles, le 5 juin 2019. AFP

    La Fédération internationale de football garde le même président. Gianni Infantino a été reconduit dans ses fonctions pour un mandat de quatre ans, ce mercredi 5 juin 2019. Il faut dire qu’il était le seul candidat à sa succession.

    De notre envoyé spécialChristophe Diremzian

    Le Congrès ne s’est même pas embarrassé d’un vote formel. C’est par acclamation que Gianni Infantino, l’Italo-Suisse de 49 ans, a été reconduit, en ne manquant pas au passage, dans son discours de bilan, de se désolidariser plus que jamais de l’administration précédente, celle de Sepp Blatter qualifié de « toxique et de quasi-criminel ».

    Il a mis en avant la santé financière florissante de la Fifa, bénéficiaire sur les trois dernières années de plus d’un milliard d’euros, un chiffre d’affaires multiplié par six entre 2017 et 2018. Ses réalisations, aussi ; l’assistance vidéo à l’arbitrage, qui n’a toutefois pas résolu tous les problèmes de jeux. Et ses objectifs affichés pour le nouveau mandat : investir encore davantage dans le football féminin et une vaste réforme du système des transferts.

    Son principal regret, en revanche, ne pas avoir pu convaincre de passer la Coupe du monde de 32 à 48 équipes dès l’édition 2022, faute de pouvoir y associer des pays voisins du Qatar, comme il le souhaitait. Mais c’est un Gianni Infantino bien conforté dans sa stratégie et ses choix, qui rempile jusqu’en 2023, sans opposant déclaré, même si sa façon de gouverner et l'éviction d’anciens responsables de la lutte anti-corruption lui ont attiré beaucoup de critiques qui n’ont pas encore disparu aujourd’hui.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.