GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Football: le Brésil assure pour ses débuts en Copa America

    media  
    Philippe Coutinho célébrant le premier but du Brésil contre la Bolivie avec ses coéquipiers. Copa America, Sao Paulo, le 14 juin 2019. REUTERS/Ueslei Marcelino

    La Copa America, compétition phare d'Amérique du Sud pour les sélections nationales masculines de football, a démarré vendredi 14 juin 2019 au Brésil. À São Paulo, le Brésil a battu la Bolivie 3-0 en match d'ouverture. À suivre ce samedi : Venezuela-Pérou, Argentine-Colombie et Paraguay-Qatar, invité à participer cette année avec le Japon.

    Avec notre correspondant à São Paulo,  Martin Bernard

    Le stade du Morumbi affichait bien complet pour l’ouverture de la Copa America 2019. Pourtant, les Brésiliens ne semblent pas encore être totalement entrés dans le rythme. Peut-être parce que ce vendredi était un jour de grève générale au Brésil.

    La cérémonie d’ouverture, très simple, a mis en scène des enfants. Elle n’a duré que dix minutes. Mais les supporters de l’équipe cinq fois champions du monde croient dur comme fer aux chances du Brésil dans cette compétition.

    « Oui, c’est très, très important. Ça aide à unir le peuple. Et le Brésil va certainement gagner cette coupe », explique l'un d'eux.

    L’absence de Neymar, qui s’est blessé lors d’un match amical et doit se défendre d’une accusation de viol, est tout de même un gros handicap.

    « C’est sûr qu’il va nous manquer. C’est la moitié de l’équipe à lui tout seul. Mais bon, ça arrive. Ce n'est même pas la peine de parler de ce genre de choses. L’important, c'est le football qu’il nous offre. »

    Le président brésilien Jaïr Bolsonaro lors de la cérémonie d'ouverture de la Copa America 2019 au stade Morumbi de São Paulo, le 14 juin 2019. REUTERS/Henry Romero
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.