GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Coupe du monde de foot: les Brésiliennes affrontent les Françaises au Havre

    media C'est Le Havre qui accueille le match entre les équipes de France et du Brésil de football féminin. LOIC VENANCE / AFP

    Au pays de Neymar et de Pelé, les Brésiliens aiment le foot féminin comme masculin. Sollicités par la Copa America masculine le soir, les fans de foot regardent aussi leur Seleção féminine le jour. Ce dimanche, ils seront devant leurs écrans pour les huitièmes de finale France-Brésil.

    Avec notre correspondante à São Paulo, Sarah Cozzolino

    Depuis une semaine Joaquim Oliveira ne quitte plus son maillot brésilien. Ce samedi il supportait la Seleção masculine en direct du stade de São Paulo. Ce dimanche 23 juin, il sera devant sa télévision pour regarder jouer les Brésiliennes.

    « C’est pas moins spectaculaire que les hommes, bien au contraire ! Elles s’améliorent toujours, les matchs sont de plus en plus intéressants… Le Brésilien aime le football en soi, tout le monde aime ça ! » 

    Si les bars où assister aux matchs de la Copa America ne manquent pas, il est parfois plus difficile de soutenir l’équipe féminine regrette Paulo Bueno. « C’est une question de visibilité… Comment une entreprise permet ou non d’assister aux matchs : par exemple quand il s’agit des hommes, on peut parfois arrêter de travailler pour regarder, ce n’est pas le cas pour l’équipe féminine, on peut regarder un peu, tout en continuant à travailler. »

    Pour Larissa Araujo, la sélection féminine a déjà dépassé la masculine. « Elle est bien meilleure que celle des hommes… Vous n’avez pas vu Marta ? 17 buts ! La meilleure ! », nous expliquet-elle.

    À lire aussi : Marta, virtuose sans frontières

    Les supporters brésiliens assurent ne pas craindre les Françaises. « C’est l’équipe brésilienne, on a confiance ! »

    Ils espèrent gagner un nouveau titre dans au moins l’un des deux tournois.

    À lire aussi la revue de la presse avec à la Une: les Bleues en crampons défient le Brésil

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.