GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    L’athlète sud-africaine Caster Semenya va se mettre au foot

    media La double championne olympique sud-africaine du 800 m Caster Semenya lors d'une conférence à Johannesbourg, le 14 août 2019. Michele Spatari / AFP

    Caster Semenya, double médaillée d’or et triple championne du monde du 800 mètres, va se mettre au football, suite à un long bras de fer avec la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) concernant son hyperandrogénie. La Sud-Africaine, privée de Championnats du monde 2019 en raison des nouvelles règles de l’IAAF, compte bientôt jouer avec un club de Johannesburg. La demi-fondeuse, qui a commencé les entraînements de foot, a récemment indiqué qu'elle espérait néanmoins poursuivre sa carrière d’athlète.

    Caster Semenya a rejoint un club de football et par n’importe lequel, puisque qu’il s’agit du JVW de Johannesburg, qui appartient à la capitaine de l’équipe nationale sud-africaine de foot, Janine Van Wyk.

    À 28 ans, Caster Semenya a donc commencé à chaussé les crampons, et s’est entraînée en début de semaine, avec sa nouvelle équipe. Elle ne pourra cependant pas jouer de matches avant 2020, car les inscriptions pour la saison étaient déjà bouclées.

    L’athlète hyperandrogène s’est dite très reconnaissante de cette offre et du soutien de l’équipe. Elle a déclaré avoir « hâte que cette nouvelle aventure commence» et espère «contribuer au succès du club ».

    Comme Usain Bolt

    Caster Semenyana avait glissé des indices sur sa possible reconversion, le mois dernier, après avoir appris qu’elle serait privée des Championnats du monde de Doha, suite à la victoire de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) devant la justice suisse.

    L’intéressée avait affirmé ne pas envisager prendre sa retraite, et avait évoqué le foot ou le rugby pour poursuivre sa carrière de sportive.

    Et choisissant le ballon rond, la Sud-Africaine suit le même parcours qu’Usain Bolt. En espérant que sa reconversion soit moins éphémère : la star jamaïcaine du sprint avait dû raccrocher au bout de quelques mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.