GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Sports

    Euro 2020: la France bute contre le mur turc

    media Moussa Sissoko (g) en duel avec Irfan Kahveci , le 14 octobre 2019. Alain JOCARD / AFP

    La Français et les Turcs se sont quittés sur un match nul ce lundi 14 octobre au Stade de France (1-1). Les Bleus, malgré l'ouverture du score par Olivier Giroud, ratent l’occasion de se qualifier ce lundi pour l’Euro 2020 et devront encore attendre.

    De notre envoyé spécial au Stade de France,

    On s’attendait à une ambiance un peu spéciale lors de la rencontre qualificative pour l’Euro 2020 entre la France et la Turquie ce lundi 14 octobre soir au Stade de France.

    Le déclenchement mercredi dernier par le président turc Recep Tayyip Erdogan d'une opération militaire dans le nord de la Syrie contre des forces kurdes, qualifiées de terroristes par Ankara, mais partenaires de longue date des Occidentaux dans la lutte contre les jihadistes du groupe État islamique (EI), a suscité un tollé international.

    Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a même annulé sa présence à cette rencontre et plusieurs politiques français ont demandé que la rencontre ne se déroule pas. Pour ne rien arranger, vendredi dernier, lors de leur match contre l'Albanie, les joueurs turcs avaient fêté un but par un salut militaire...

    Encore Olivier Giroud

    Les chaudes retrouvailles entre les deux coleaders du groupe H, quatre mois après la déroute française dans la fureur de Konya (défaite 2-0), étaient donc teintées d'une lourde touche politique. Mais dans les tribunes, aucune hostilité envers la France, alors que certains commentaires pouvaient laisser entendre que la Marseillaise risquait d'être sifflée. Les supporters de la Turquie ont majoritairement applaudi l'hymne national français.

    Côté terrain, les Bleus pouvaient se qualifier avec une victoire face à la Turquie après celle de vendredi dernier face à l’Islande (1-0) grâce au penalty d’Olivier Giroud. Ce lundi, l'attaquant de Chelsea a entamé la rencontre sur le banc, laissant sa place à Wissam Ben Yedder. Cinq minutes après son entrée en jeu, il place sa tête sur un corner de Griezmann et permet aux Bleus d'ouvrir le score (76e).

    Egalisation de la Turquie en fin de rencontre

    Malgré une domination des hommes de Didier Deschamps, le score était resté vierge au moment de regagner les vestiaires après la première période.

    Les champions du monde s'étaient pourtant montrés dangereux à la 17e minute au moment où Moussa Sissoko récupèrait au point de penalty un ballon repoussé par le portier turc Günok, sur une frappe de Griezmann.

    Pour la Turquie aussi, le billet pour l'Euro pouvait être validé en cas de victoire à Paris, combinée à un nul ou une défaite de l'Islande face à Andorre, ou de match nul si les Islandais venaient à perdre. Avec ce nul, plus de calculs. Même si la Turquie a douché le public du Stade de France en égalisant grâce au défenseur Kaan Ayhan (82e) sur coup franc.

    Les champions du monde, en manque de réussite, imprécis dans le dernier geste, ont eu les meilleures occasions, mais ont buté sur un Günok impérial. Les Bleus devront encore attendre avant d’obtenir leur qualification pour l’Euro 2020. Les Turcs restent en tête du groupe H avec le même nombre de points (19) que la France qu'elle devance à la différence de buts particulière.


    La réaction du sélectionneur français Didier Deschamps : « Les joueurs ont ressenti de la frustration et on a manqué d’efficacité. La Turquie avait un grand gardien. On savait que c’était l’adversaire direct. A l’aller, il n’y avait pas eu match. Mais ce soir, les joueurs ont fait le travail. Olivier Giroud a fait ce qu’il fallait au moment de son entrée sur la pelouse. Je lui fais toujours confiance même s’il a une situation compliquée en club. C’est un atout offensif pour nous. Avec plus de réalisme, nous aurions pu gagner. Les Turcs ont été très défensifs en première période. On s’est créé des occasions et je ne regrette pas mes choix. »

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.