GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Victoire électorale de Boris Johnson: «Le temps de la clarté est venu», pour le président français Emmanuel Macron
    • France-santé: action du personnel soignant devant l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour dénoncer la vétusté du matériel aux urgences
    • Chili: l'ONU dénonce la «répression» des manifestations et de multiples abus
    • Brexit: le délai de négociation de la future relation avec Londres est «très ambitieux», indique Ursula von der Leyen
    • Royaume-Uni: les élections «renforcent le mandat» pour un référendum d'indépendance de l'Ecosse (Première ministre écossaise)
    • Vents violents: un automobiliste a été tué dans les Pyrénées-Atlantiques par un arbre (pompiers)
    • Dictature argentine: la CEDH rejette la demande de suspension de l'extradition de Sandoval (Cour)
    • Présidentielle en Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15% selon l’autorité de régulation des élections
    • Afghanistan: 10 morts dans l'explosion d'une bombe (police)
    • Réforme des retraites: l'«âge d'équilibre» à 64 ans sera bien dans la loi cadre, assure Stanislas Guerini (LaREM)
    • Est de l'Allemagne: un mort et de nombreux blessés dans l'explosion d'un immeuble à Blankenburg
    • France: un homme menaçant des policiers avec une arme blanche a été tué à la Défense (préfecture de police)
    • Angela Merkel promet un «partenariat étroit» à Boris Johnson après sa victoire aux législatives britanniques
    • Victoire de Boris Johnson: à Moscou, on doute d'une amélioration des relations russo-britanniques
    • Italie: le cannabis light (moins de 0,5% de THC) légalisé par le Parlement
    Sports

    Athlétisme: la chute d’Ophélie Claude-Boxberger, fille de Jacky Boxberger

    media Ophélie Claude-Boxberger en février 2019 sur 1500 mètres lors des championnats de France en salle. Boris HORVAT / AFP

    La Française Ophélie Claude-Boxberger, spécialiste du 3 000 m steeple, a été contrôlée positive à l'EPO. Un coup dur pour la fille du célèbre Jacky Boxberger et pour l’athlétisme français. 

    L’athlétisme français a subi un nouveau choc mardi 19 novembre avec la révélation du contrôle positif à l'EPO de la spécialiste du 3 000 m steeple Ophélie Claude-Boxberger, fille de Jacky Boxberger, légende française de la course à pied.

    Ophélie Claude-Boxberger a subi un contrôle antidopage positif à l’EPO le 18 septembre, quelques jours avant les Mondiaux de Doha. Mais elle nie avoir eu recours à ces méthodes et a demandé l’expertise de l’échantillon B. Licenciée au Montbéliard Belfort Athlétisme, membre de l’équipe de France d’athlétisme, Ophélie Claude-Boxberger avait été éliminée en séries du 3 000 m steeple au Qatar cet été.

    Ancienne gymnaste de niveau national

    Championne de France 2018 sur cette distance, la Franc-Comtoise espérait pourtant tirer son épingle du jeu. « J’ai couru presque dix fois en Diamond League, j’ai fait les championnats d’Europe, la Coupe d’Europe. Après, ce sera un plaisir de courir en championnats du monde. D’autant plus que je n’avais pas eu cette chance à Pékin (en 2015), j’avais réalisé les minima deux jours trop tard... », avait-elle confiée à L'Est Républicain avant de s'envolerpour la péninsule arabique.

    Sélectionnée à onze reprises en équipe de France A, elle s’était, comme son père, essayée à d’autres sports avant de se lancer dans l’athlétisme à l'âge de 13 ans du côté de Montbéliard, sa ville natale. Elle avait débuté par le 400 mètres haies et le 800 mètres.

    Aujourd'hui, l’affaire jette le discrédit sur la Fédération française d'athlétisme, en raison de la relation personnelle qu'entretient l'athlète avec Jean-Michel Serra, le directeur médical de l'équipe de France.

    Ophélie Claude-Boxberger avait officialisé cette relation au retour des Mondiaux de Doha. La divulgation sur les réseaux sociaux de photos attestant de cette relation avait précipité le départ de ce dernier du Qatar. En juin dernier, le docteur Serra avait déjà été épinglé pour s'être inquiété auprès de l'Agence français de lutte anti-dopage (AFLD) du nombre de contrôles subis par Claude-Boxberger, sans en informer sa hiérarchie.

    Grand espoir sur 800 mètres

    Ophélie Claude-Boxberger, professeur d'éducation physique et sportive, n’a pas la carrière de son père – mort au Kenya piétiné par un éléphant – qui compte quatre participations aux Jeux olympiques (1968, 1972, 1976 et 1984) et 42 sélections en équipe de France. C'est en 1968 que le coureur de Sochaux (il portait les couleurs jaune et bleu de Peugeot) se fait connaître du grand public. Il devient alors dans l'ancien stade de Charléty, à Paris, le recordman du monde juniors du 1 500 mètres (3'40''8). La même année, le jeune homme se hisse à la sixième place du 1 500 mètres des jeux Olympiques de Mexico en 1968. Il a notamment été ancien recordman de France du marathon.

    L'héritière, née sous le nom de Claude d’une relation hors mariage, avait raflé toutes les médailles sur 800 mètres en espoirs. Mais elle n’a jamais eu l’occasion de participer à des Jeux olympiques. Elle avait échoué dans sa tentative de réaliser les minimas, pour les JO de Rio en 2016, à seulement 9 dixièmes de la qualification lors du meeting de Turku en Finlande. Les très bons résultats de sa saison 2018 avaient jeté des doutes. Elle avait dû subir selon ses dires trente contrôle antidopage.

    Pianiste émérite – douze ans de conservatoire, diplômée et concertiste – Ophélie Claude-Boxberger est désormais dans la tourmente. Ses rêves olympiques vont-ils s’envoler ? « Cela va être compliqué de faire quatre Jeux olympiques, comme mon père (Jacky), mais j'aime bien courir sur route et pour 2024, j'ai une petite idée... », avait récemment confié à Ouest France celle qui s’entraîne sur le stade Jacky-Boxberger de Montbéliard, sans coach officiel.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.