GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Aujourd'hui
Mercredi 31 Août
Jeudi 1 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le centre opérationnel a coordonné 40 opérations de secours» au large de la Libye, ont annoncé les gardes-côtes de la marine italienne sur leur compte Twitter. Les gardes-côtes italiens ainsi que l'opération européenne anti-passeurs Sophia, l'agence européenne Frontex et les organisations humanitaires présentes en Méditerranée «ont sauvé 6500 migrants» ce lundi, soit l'une des journées les plus intenses de ces dernières années en Méditerranée.

    Talent

    Afghanistan, gagner les coeurs et les esprits

    media

    Après le temps des Soviétiques, puis celui des Talibans, vient la fin annoncée du temps des Américains en Afghanistan. La population afghane aimerait panser les plaies de ces multiples guerres. Ecrit par des journalistes, des chercheurs et des humanitaires, le livre Afghanistan. Gagner les cœurs et les esprits revient sur les acteurs et les intérêts qui s’affrontent encore dans ce pays.

    « Justice est faite. » Ainsi parlait Barack Obama en évoquant la mort d’Oussama ben Laden et le retrait des troupes américaines d'Afghanistan. Pour autant, à l’heure du retrait des troupes étrangères, quels sont les acteurs et les intérêts qui s’affrontent encore dans ce pays ? L’Afghanistan a-t-il été effectivement reconstruit ? La brutale guerre à la drogue a-t-elle porté ses fruits ? La pauvreté a-t-elle diminué ? C’est à ces questions et à bien d’autres que le livre Afghanistan. Gagner les cœurs et les esprits invite à réfléchir.

    Ecrit par des journalistes, des chercheurs et des humanitaires, sous la direction de Pierre Micheletti, ancien président de l’ONG Médecins du monde, cette coédition RFI-Presses universitaires de Grenoble éclaire l’avenir d’un pays passionnant et de son peuple.

    Découvrir le sommaire :
    Préface, par Azim Naim
    Prologue, par Frédéric Bobin
    Introduction, par Pierre Micheletti

    Première partie : Des intérêts multiples qui sont des obstacles à la paix

    Ch. I. Des voisins qui contribuent à l’instabilité, par Jean Paul Burdy
    Ch. II. Une violence alimentée par des conflits tribaux et religieux, par Georges Lefeuvre
    Ch. III. Ceux que le business de la guerre enrichit, par Louis Imbert
    Ch. IV. La production de drogue : un enjeu qui dépasse largement les frontières, par Olivier Maguet
    Ch. V. La contre-insurrection privatisée : les nouveaux mercenaires en Afghanistan, par Sami Makki

    Deuxième partie : Des acteurs internationaux qui ne jouent pas la même partition

    Ch. I. Le leader américain : de la valse-hésitation à la nouvelle doctrine militaro-humanitaire, par Philippe Droz-Vincent
    Ch. II. L’Union européenne aux marges du conflit afghan, par Franck Petiteville
    Ch. III. La coordination de l’aide : entre choc des cultures et risque de manipulation, par Laurent Saillard
    Ch. IV. Les Nations Unies entre démission et compromis, par Antonio Donini

    Troisième partie : Regards d’humanitaires à l’heure du retrait des troupes étrangères

    Ch. I. Entre pauvretés rurales et bombes urbaines, par François Grünwald
    Ch. II. Guerre à la drogue ou guerre aux drogués: le quotidien des usagers de drogues afghans, par Olivier Vandecasteele
    Ch. III. Regarder le passé pour baliser l’avenir, par Pierre Salignon
    Ch. IV. Les conditions du retour dans un contexte à haut risque, par Michiel Hofman
    Ch. V. Aujourd’hui et demain, maintenir une capacité à agir, par Fiona Terry et Laurent Corbaz

    Conclusion : Pierre Micheletti
     

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.