GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Talent

    Jasser Haj Youssef, la relève du jazz oriental

    media

    Violoniste, Jasser Haj Youssef signe son premier opus "Sira", édité par RFI. Ce musicien tunisien, l'un des plus charismatiques de sa génération, offre un répertoire à la frontière du jazz et de l’Orient. La sensualité de ses mélodies et son sens du groove lui ont permis de -déjà!- jouer avec les plus grandes figures internationales : Barbara Hendricks, Didier Lockwood, Youssou N’Dour, Sœur Marie Keyrouz... Il est en concert le 29 janvier 2013 au New Morning à Paris à 20h30

     Né en 1980 en Tunisie, Jasser baigne dès son enfance dans le milieu artistique avec un père ethnomusicologue et une mère styliste modéliste. Initié aux musiques orientales et à l’improvisation par son père Hacine Haj Youssef (ancien élève de Salah El Mahdi), il poursuit parallèlement une formation académique aux Conservatoires de Monastir et de Tunis. Le musicien donne des concerts dans toute la Tunisie avec l’Orchestre des Jeunes (Al-Shabâb). Plus tard, l’artiste étudie le violon classique et la musique de chambre avec Elena Pirvu (Roumanie) à l’Institut supérieur de Musique de Sousse et participe à des masters class avec des musiciens de renom comme Billy Hart (U.S.A.), L. Subramaniam (Inde), Michel Portal (France), Kudsi Erguner (Turquie), Ivo Papazov (Bulgarie) et Steve Coleman (U.S.A.).

    Dès l’âge de 14 ans, Jasser est soliste au sein d’ensembles tunisiens prestigieux, et notamment auprès de Choubeila Rached (1933-2008), Safia Chamia (1932-2004) et Salah El-Mahdi (né en 1925)…
    A 19 ans, au festival de jazz de Tabarka, le guitariste Fawzi Chekili le repère et l’invite à rejoindre son groupe. Il intègre également « la Cameratta de Sousse » (musique de chambre) et l’Orchestre symphonique de Tunis. Le violoniste compose pour le Festival International du Film d’Amour de Mons (Belgique), en collaboration avec Christian Leroy.
    En 2001, il est lauréat du concours des Instituts supérieurs de musique de Tunisie, catégorie « Meilleure interprétation musicale arabe ». En 2003, il obtient son diplôme de violon classique et une maîtrise en musique et musicologie à l’Institut supérieur de Musique de Sousse.
    Arrivé en France en 2003 pour y poursuivre des études en musicologie, le prodige joue rapidement comme soliste auprès de musiciens arabes de renommée internationale tels que Soeur Marie Keyrouz, l’Algérienne Cheikha Rimitti (1923-2006) et le Libanais Elie Achkar.

    Jasser Haj Youssef fait corps avec sa viole d'amour. © Fabien Lemaire

    S’il est attiré par le jazz depuis son plus jeune âge, c’est à Paris qu’il se lance véritablement dans l’expression de cette musique, tout en y intégrant les éléments orientaux issus de sa propre culture musicale. L’occasion lui est donnée de jouer ou d’enregistrer aux côtés de Didier Lockwood, Mario Canonge, Khalil Chahine, Toufic Farroukh, Michel Alibo et Mokhtar Samba...

    En 2005, Jasser Haj Youssef crée le projet « Last Night In Tunisia » en collaboration avec le tromboniste français Geoffroy De Masure. Plusieurs musiciens participent au projet comme Karim Ziad, Linley Marthe et Dorsaf Hamdani.

    Haj Youssef participe également à diverses expériences d’échanges musicaux avec des musiciens classiques et baroques au sein de l’Orchestre pour la Paix (fondé par Miguel Angel Estrella), notamment lors du concert de Barbara Hendricks en Jordanie (2005) en présence du Dalaï Lama et de 42 lauréats du Prix Nobel de la Paix. Il joue avec l’Ensemble Aramea (musique baroque et ottomane), Diabolus In Musica (musique médiévale), Béatus (album L’Orient des Troubadours)…
    Il accompagne également Youssou N’Dour (B.O. Kirikou 2), Dhafer Youssef, Simone Kermes, Dorsaf Hamdani (hommages à Oum Kalthoum et Asmahan), Ousmane Danedjo, Rachid Ben Abdeslam, Najma (musiques du Pakistan), Carlo Rizzo, Keyko Nimsay.
    Jasser Haj Youssef est le premier musicien à jouer de la musique arabe avec une viole d’amour (instrument européen de l’époque baroque). Il se produit en solo en 2008 au siège de l’Unesco et dans plusieurs festivals en Europe et dans le monde arabe comme à Doha (Qatar) en présence de l’Aga Khan.
    En 2012, avec Sira, qui signifie parcours ou chemin (en arabe), Jasser Haj Youssef entre désormais par la grande porte du jazz oriental …

    Retrouvez Jasser Haj Youssef sur Facebook   

    Retrouvez Jasser Haj Youssef sur site  

    Retrouvez Jasser Haj Youssef en concert 

    Achetez son album Sira

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.