GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mali: 24 soldats maliens et 17 jihadistes tués dans des combats
    • Éliminatoires CAN 2021: l’Algérie évite le piège botswanais et s’impose à Gaborone, 1-0
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    • Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    Technologies

    L'affaire Snowden agite la Toile et les réseaux sociaux

    media Des manifestations de soutien à Snowden ont lieu aux quatre coins de la planète, ici à Hong-Kong le 17 juin 2013. REUTERS

    L’affaire des programmes informatiques de surveillance électronique de l'Agence nationale de sécurité des Etats-Unis, la NSA, n’en finit plus d’agiter la Toile et les réseaux sociaux.

    L'ancien consultant informatique des services de renseignement américain, Edward Snowden, à l’origine des spectaculaires révélations concernant la surveillance mondiale des téléphones et de l’internet par les Etats-Unis, est arrivé dimanche 23 juin à Moscou après avoir quitté Hong Kong où il s'était réfugié. L’histoire d’Edward Snowden, ressemble au remake moderne du film Gladiateur : un informaticien devenu cyber espion, un espion devenu un fugitif, un fugitif qui défie l’empire cybernétique des Etats-Unis. Et cette histoire extraordinaire déchaîne les passions sur la Toile.

    Affaire Snowden, cause des tensions entre les grandes nations

    Car elle va bien au-delà de la simple divulgation d’informations classées « secret défense », elle est la cause des tensions entre les grandes nations depuis quelques jours. Les Etats-Unis, pressés de récupérer Edward Snowden, ont accusé Hong Kong, Pékin, puis Moscou, de ne pas respecter les accords internationaux permettant son extradition. Le président russe Vladimir Poutine a révélé, le mardi 25 juin, que le jeune homme se trouvait toujours en zone de transit à l'aéroport moscovite, en ajoutant que « toutes les accusations à l'encontre de la Russie sont du délire et des sornettes ». Un parfum de guerre froide plane désormais sur les relations qu’entretiennent les deux pays…

    Pendant ce temps, l'Equateur examine toujours la demande d'asile de Snowden, avec l’appui de Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks spécialisé dans la diffusion de documents diplomatiques secrets. Le cyber militant avait lui même obtenu l'asile à l'ambassade d’Équateur à Londres où il réside toujours, afin d’échapper justement à une extradition. Il a déclaré que Snowden était « en bonne santé et en sécurité » et que l'association WikiLeaks avait organisé sa fuite vers la Russie.

    Une histoire digne des plus grands films d’espionnage

    Les internautes se passionnent pour cette histoire digne des plus grands films d’espionnage. Sur les réseaux sociaux, de Twitter à Facebook, le « lanceur d'alerte » est aussi bien considéré comme un héros que comme un traître. Chacun y va de son petit commentaire : « Il a raison de combattre l’impérialisme numérique américain », « non, il a tort de divulguer les secrets de la lutte contre le terrorisme », etc. Par ailleurs, la pétition lancée sur le site de la Maison Blanche qui demande au gouvernement de gracier Snowden a été signée par plus de 118 000 personnes. Chaque pétition dépassant les 100 000 signatures a droit à une réponse officielle de l’administration. En revanche, aucun délai n’est prévu pour sa publication. Edward Snowden risque jusqu’à trente ans de prison s’il est rattrapé par les Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.