WeChat et Line: les réseaux sociaux asiatiques à la conquête de l’Europe - Technologies - RFI

 

  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Priorité santé
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Priorité santé
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU 7 milliards de voisins
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU 7 milliards de voisins
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU Couleurs tropicales
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU Couleurs tropicales
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:15 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Journal
  16. 03:33 TU Sessions d'information
  17. 03:40 TU Accents d'Europe
  18. 04:00 TU Journal
  19. 04:15 TU Sessions d'information
  20. 04:30 TU Journal
  21. 04:33 TU Sessions d'information
  22. 04:37 TU Grand reportage
  23. 04:57 TU Sessions d'information
  24. 05:00 TU Journal
  25. 05:15 TU Sessions d'information
  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Priorité santé
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Priorité santé
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU 7 milliards de voisins
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU 7 milliards de voisins
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU Couleurs tropicales
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU Couleurs tropicales
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:15 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Sessions d'information
  19. 05:00 TU Journal
  20. 05:15 TU Sessions d'information
  21. 05:30 TU Sessions d'information
  22. 06:00 TU Journal
  23. 06:15 TU Sessions d'information
  24. 06:30 TU Journal
  25. 06:43 TU Sessions d'information
fermer

Technologies

Chine Facebook Internet Japon Nouvelles technologies Réseaux sociaux twitter

WeChat et Line: les réseaux sociaux asiatiques à la conquête de l’Europe

media

Après avoir conquis plusieurs millions d’utilisateurs sur le continent asiatique, les réseaux sociaux nippons et chinois Line et WeChat multiplient les opérations séductions

à l’attention des internautes européens.  

Vous ne les connaissez peut-être pas encore. Pourtant, le réseau social nippon Line et son rival chinois WeChat connaissent un succès sans pareil en Asie. Désormais, ces géants des réseaux sociaux asiatiques partent à la conquête des internautes européens et frappent à la porte du club des grands réseaux sociaux de la planète (Facebook, Twitter, etc.)

En deux ans, ces deux étoiles montantes ont su se démarquer et attirer des utilisateurs toujours plus nombreux. Leur originalité: proposer un condensé des fonctionnalités fournies par Facebook, Skype ou WhatApps. Fil d’actualités, géolocalisation, appels vocaux gratuits et messagerie instantannée, Line et WeChat proposent toutefois des services similaires. 

Une particularité qui a permis à Line de conquérir, en deux ans, 230 millions d'utilisateurs à travers le monde, dont 47 millions au Japon. Son rival chinois WeChat se targue, quant à lui, d'avoir attiré près de 500 millions d'utilisateurs. Et leur succès a déjà dépassé les frontières : WeChat revendique déjà 100 millions d'utilisateurs à l'étranger, Line en recense 15 millions rien qu'en Espagne. 

Des stars pour séduire les internautes

« Notre ambition est d'atteindre un niveau équivalant aux grands services globaux comme Twitter ou Facebook », expliquait Lee Won-mi, responsable du marketing du géant sud-coréen de l'Internet NHN, société propriétaire de Line, en février 2012. Pour séduire toujours plus les internautes européens, les deux concurrents n'hésitent pas à faire appel aux services de personnalités.

Line, propriété du géant sud-coréen de l'Internet NHN, met à profit des partenariats locaux avec les principaux clubs de football espagnols, le FC Barcelone et le Real Madrid, ou la star du tennis Rafael Nadal. Un moyen efficace pour inciter les internautes à travers leurs idoles. Quant à WeChat, il n'a pas tardé à solliciter les services de Lionel Messi, la star argentine du FC Barcelone. Devenu ambassadeur de la marque, le footballeur a réalisé une publicité télévisée pour le réseau social.

Mais le réseau social chinois mise également sur la diaspora chinoise à travers le monde pour répandre son usage. « Les Français d'origine chinoise ou les Canadiens d'origine chinoise, par exemple, sont vraiment le pont entre la Chine et le reste du monde », explique Renaud Édouard-Baraud, pdg de l'Atelier BNP-Paribas Asie, également partenaire de WeChat, à l'AFP. 

Proximité culturelle

De son côté, son concurrent nippon met à profit ses « stickers », une série de petites figurines plus variées que les traditionnels « émoticônes », trop ringards à leur goût. Dans chaque pays, Line les adapte aux goûts locaux. En Espagne, ils ont repris les codes de El hormiguero, célèbre talk-show télé, ou des figurines à l'effigie des joueurs de football.

Line ne devrait pas tarder à faire son entrée en France.  « La version française avec les adaptations locales sera lancée avant la fin de l'année avec une campagne TV et des partenariats », a déclaré Sunny Kim, directrice générale adjointe de Line Europe et Amérique, lors de sa tournée en Europe. Facebook et Twitter n'ont qu'à bien se tenir.

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.