GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    • Hong Kong: le «Global Times» supprime son tweet annonçant un couvre-feu imminent
    • Union européenne: Londres ne nommera pas de commissaire européen avant les élections britanniques (Bruxelles)
    • Épidémie d'Ebola en RDC: MSF signale le début de l'utilisation d'un deuxième vaccin à Goma
    Technologies

    Pour 140 signes, Twitter entre en Bourse

    media Le document confirmant la mdemande d'entrée en Bourse de la société Twitter. @Twitter

    Le réseau social Twitter a publié jeudi son très attendu projet d’entrée en Bourse. La société compte lever jusqu’à 1 milliard de dollars. Mais, à cette occasion, on a appris que Twitter perdait toujours de l’argent malgré une croissance explosive.

    Une entrée en Bourse donne l’opportunité de disposer pour la première fois de précisions sur les données financières de Twitter. Tout est dans le document d’enregistrement en vue de l’introduction sur le marché : «aussi tôt que possible» selon Twitter. On peut y découvrir le salaire annuel du patron Richard Costolo 14000 dollars -100 dollars par signes ?-. Plus sérieusement, Evan Williams, co-fondateur mais qui est parti depuis vers une autre start-up (Medium), détient la plus grand part d’action (12%). Pour Jack Dorsey, pourtant considéré comme le créateur de Twitter, n'en possède lui que 4,9 %.

    Mais ce sont surtout les chiffres d’utilisation qui font frissonner les marchés bousiers. Dans le monde, Twitter revendique 218 millions d’utilisateurs actifs. Au quotidien, plus de 100 millions de personnes publient en moyenne 500 millions de « tweets ». Le chiffre d’affaires a pour sa part triplé l’an dernier, à 317 millions de dollars. La société emploie maintenant près de 2000 personnes.

    « Nous pourrions ne pas être capables de devenir ou de rester rentable » Twitter

    Des chiffres en croissance certes, mais Twitter avoue en revanche une perte nette de près de 80 millions de dollars sur l’ensemble de 2012. Et d’encore 69,3 millions pour le seul premier semestre 2013. Twitter prévient même dans la section du document où sont détaillés les risques auxquels s’exposent les futurs actionnaires : «Nous pourrions ne pas être capables de devenir ou de rester rentable.» D’ajouter : «Notre performance financière est et restera déterminée de manière importante par notre capacité à augmenter le nombre d’utilisateurs et leur niveau d’engagement sur notre plateforme, de même que le nombre de publicités.»

    Mais Twitter souligne aussi sa force dans le domaine mobile, un indicateur suivi de près par les investisseurs du secteur internet et qui a longtemps été l’un de leurs grands sujets d’inquiétude chez Facebook. Le réseau dit avoir généré plus de 65% de ses revenus publicitaires du deuxième trimestre avec ses accès sur smartphones et tablettes (contre 41% chez son rival). Le groupe prévient néanmoins que ses résultats pourraient souffrir si la quantité ou l’intérêt des contenus publiés sur sa plateforme diminuait et s’il perd en pertinence pour ses utilisateurs. C’est un aveu : Twitter n’est puissant que grâce à la qualité des messages qui sont tweetés.

    Facebook, une entrée en Bourse catastrophique

    Le grand rival, champion du secteur, Facebook a réalisé quant à lui, au premier semestre, quelque 3,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Un grand frère qui avait pourtant complètement raté son introduction en Bourse, virant même à la catastrophe. La première séance avait été émaillée de multiples problèmes techniques, et le cours de l’action s’était très vite effondré, fondant de moitié en quelques mois. Le cours de l’action Facebook n’est repassé que cet été au-dessus de son prix d’introduction de 38 dollars. Twitter ne précise pas dans l’immédiat s’il optera lui aussi pour le Nasdaq ou pour la place concurrente du New York Stock Exchange, indiquant juste qu’il sera coté sous le symbole « TWTR ».

    Le groupe devra toutefois respecter un délai d’au moins 21 jours avant d’entamer son «roadshow», la tournée des investisseurs institutionnels par ses dirigeants afin de leur présenter les futurs titres. L’entrée sur le marché ne devrait donc pas avoir lieu avant la fin octobre ou le début novembre. Comme il est d’usage à ce stade de la procédure, une série de détails, tels le nombre ou le prix des actions, ne sont pas encore déterminés. Le document donne toutefois un ordre de grandeur provisoire, estimant que la levée de fonds pourrait monter jusqu’à un milliard de dollars.

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.