GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Rapport du Sénat sur Benalla: «Beaucoup de contrevérités», dénonce Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement
    • Affaire Benalla: la justice française initie une enquête pour «entrave à la manifestation de la vérité»
    • Fraude fiscale: le géant bancaire suisse UBS, condamné à une amende record de 3,7 milliards d'euros, va faire appel (avocats)
    • L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis arrive à Hanoï avant le sommet Trump-Kim (journaliste AFP)
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»
    Technologies

    LOL, une drôle d’entreprise autour d’un mot

    media La gamme de produits déclinant l'expression LOL de toi... @LOL et les Lolies

    Déposer un mot peut devenir fructueux. Saviez-vous que l’acronyme LOL avait une propriétaire ? En 2007, Marielle Sade a déposé le terme LOL à l’INPI (l’Institut national de la propriété industrielle). Elle entretient depuis sa drôle de LOL entreprise autour de son mot fétiche qui l’inspire et l’enrichit.

    Quand on écrit un mot et que celui-ci est la propriété de quelqu'un, on se doit d'y ajouter un petit ™ pour TradeMark. Devriez-vous le faire après avoir écrit LOL ? Le mot a été déposé à l’INPI en avril 2007 par Marielle Sade, mais cette dernière est rassurante : « Non, les internautes n’ont pas de royalties à payer quand ils écrivent LOL bien sûr ! » sourit-elle. Toutefois la dépositrice du mot continue : « Si vous l’utilisez pour une marque, sur des mugs ou autres, là oui, car ce mot m’appartient. » Thomas Defaux, l’avocat de Marielle Sade explique : « LOL est une marque. Ce n’est plus un acronyme, mais un usage dans la vie des affaires, pour désigner des produits et services. »

    L'interview de Marielle Sade

    Marielle Sade raconte que l’acronyme LOL (pour Laughing Out Loud, mort de rire en français) est vite devenu un coup de cœur. Selon elle, LOL s’apparenterait même à « un SOS d’une génération sensible à une forme de famille différente, souvent fracturée. » Toujours est-il qu’après avoir craqué pour LOL, elle a décidé d’en devenir propriétaire.
     
    « Je n’avais jamais fait cela, je me suis prise au jeu et puis j’ai eu envie d’en faire un concept, une chanson… J’ai cherché, j’ai cherché… », explique-t-elle. A l’époque elle a donc composé une chanson avec sa fille. Et maintenant elle avoue que c’est devenu « un investissement important avec pas loin de 70 000 euros en dépôt de marques » qui se déclinent sous toutes les coutures autour de l’acronyme. Un processus expliqué par son avocat Thomas Defaux : « Une fois qu’une marque est enregistrée, il faut la défendre et puis l’exploiter » […] « On va surveiller à chaque fois qu’un tiers essaie d’utiliser dans le commerce le terme LOL, par exemple en vendant des produits sur lequel le terme LOL est inscrit. » Après LOL c’est donc une quinzaine d’expressions telles «I lol you» ou «rock’n lol» que Marielle Sade a déposé à l’INPI et fait fructifier.

    Interview de l'avocat Thomas Defaux

     
    Des expressions mais aussi des licences en fonction des classes du mot déposé : parfum, bougies, optique, joaillerie… Le LOL de l’Olympique lyonnais n'a pas été déposé par Marielle et le club de football a conservé sa marque dans la catégorie sport. Car à l’INPI les dépôts se font par classe et nombre de pays. Forte de ses marques autour du LOL Marielle Sade a appris à négocier les offres de rachats, ou proposition de coproduction. Elle a, entre autre, négocié ses droits avec les auteurs du film LOL.  « On est aussi allés sur des salons de la marque. On s’est pris au jeu. On vous propose de faire des vélos, des tongs, des bracelets, des textiles… » LOL est ainsi également devenu une entreprise qui se décline sous la forme d'une série diffusée sur le web avec Les Lolies pour laquelle Marielle reste fidèle à son idée de fracture familiale… On remarque que Marielle Sade (sad signifie triste en anglais) a mis beaucoup de LOL à son nom. Mais LOL est surtout devenu sa passion et un véritable business autour d’un mot devenu une marque.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.