GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 9 Octobre
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    La Toile déchirée par l'assassinat d’Hervé Gourdel

    media Hervé Gourdel, guide de haute montagne niçois enlevé dimanche soir dans la région de Tizi Ouzou, en Algérie. © Facebook/ Capture d'écran

    Après la diffusion de la vidéo de l’assassinat de l’otage français en Algérie Hervé Gourdel, enregistrée par les jihadistes du groupe Etat islamique, les réactions des internautes ont été unanimes. Toutes vont de la stupéfaction à l’horreur.

    Au lendemain de la diffusion de la vidéo de l'exécution d’Hervé Gourdel, les messages continuent d’affluer en masse sur les réseaux sociaux. Les mots-clefs autour du nom d’Hervé Gourdel témoignent de l’émotion qui s’est emparée du web dès l’annonce de l'assassinat. « Je ne cesse de penser à cette abomination », écrit un internaute. Un autre s’indigne : « comment peut-on tuer un innocent, c’est monstrueux ». Certains internautes citent le Coran pour dénoncer cet acte : « celui qui tue un homme, tue toute l’humanité ».

    Indignation

    De nombreux messages de réconfort sont également adressés à la famille. « Soutien aux proches » et « sincères condoléances aux parents et aux amis » déferlent sur la Toile. La vidéo, intitulée « message de sang pour le gouvernement français », a circulé pendant quelques temps sur les réseaux. Des images accessibles en un clic, qui ont choqué tous ceux qui ont osé les visionnées. « Je ne comprends pas comment cette vidéo a pu être mise en ligne aussi facilement sur YouTube », s’indigne un internaute. D’autres appellent à ne pas la regarder, la faire circuler ou poster des photos s’y référant.

    Propagande active des jihadistes

    La propagande des jiahdistes sur le web est devenue extrêmement sophistiquée et touche un maximum d’internautes avec des moyens pourtant dérisoires. Les réseaux sociaux font partie depuis longtemps de l’arsenal des organisations terroristes et sont devenus de véritables entreprises de communications massives. Sur Twitter, les groupes jihadistes distillent leurs messages de haine et de peur selon la méthode du storytelling (« raconter une histoire » en français) qui consiste, tweet après tweet, à décrire leurs exploits de la manière la plus cynique possible pour choquer l’opinion.

    Un pas de plus dans cette manipulation audiovisuelle en ligne des consciences vient d’être franchi par les assassins d’Hervé Gourdel. La vidéo de son meurtre est parfaitement réalisée et a ceci d’effrayant qu’elle reprend la même mise en scène déjà employée pour les deux journalistes américains, James Foley et Steven Sotloff et pour le travailleur humanitaire britannique David Haines.

    Une propagande difficile à enrayer

    Google, Facebook et Twitter tentent pourtant d’interdire la propagation de ces images sur leur plateforme. Les géants du web assurent aussi surveiller étroitement les activités numériques du groupe Etat islamique.

    Malheureusement, la suppression de leurs contenus propagandistes arrive après diffusion et uniquement sur plainte des internautes, leurs republications en masse sur les réseaux sociaux sont devenues maintenant incontrôlables.

    Par ailleurs, les agences de sécurité gouvernementales estiment qu’il ne faut pas trop censurer les groupes extrémistes sur la Toile afin de mieux les surveiller et de pouvoir recueillir des informations sur les internautes qui les suivent. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.