GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    AfriLeaks traque la corruption en Afrique

    media AfriLeaks donne la possibilité aux internautes de publier des documents en toute confidentialité. Capture d'écran Afrileaks

    Les lanceurs d'alerte africains ont dorénavant leur site sécurisé. AfriLeaks, c'est le nom de la plateforme lancée en fin de semaine dernière. Son objectif : faire reculer la corruption sur le continent en permettant à des informateurs anonymes de dénoncer des scandales dont ils ont connaissance, sans pour autant risquer leur place ou même leur vie.

    La naissance de la plateforme AfriLeaks, en fin de semaine dernière, était accompagnée de liens qui ont circulé sur les réseaux sociaux renvoyant à un message audio-vidéo. Une annonce lue par une voix de synthèse qui rappelle la façon de communiquer des Anonymous, mais sans la mise en scène qu’affectionne le groupe des hackers.

    AfriLeaks veut encourager le journalisme d’investigation pour dénoncer la corruption ainsi que les violations des droits humains généralisés. Il aidera également à contourner la surveillance croissante exercée par les gouvernements et les entreprises... Nous avons conçu un système qui vous permet de partager des informations tout en protégeant votre identité, afin qu'il devienne impossible de vous identifier comme étant à l’origine de la fuite.

    Le message de présentation d'AfriLeaks 20/01/2015 Écouter

    Confidentialité pour les lanceurs d'alerte

    AfriLeaks se présente comme une « boîte aux lettres et à outils» sécurisée, pour lanceur d’alerte. Le site donne la possibilité aux internautes du continent africain de publier des documents ou d'entrer en relation directe, en toute confidentialité, avec les rédactions de la presse africaine ou mondiale de leur choix. Cependant la plateforme n'est pas la réplique du site WikiLeaks, qui avait défrayé la chronique en publiant les informations classifiées « secret défense » de l’armée américaine. AfriLeaks n’autorise pas l'édition directe des documents sur ses pages. C’est un outil de communication avec les médias, hautement sécurisé, selon les développeurs italiens du Centre Hermès pour la transparence et les droits humains numériques, qui ont réalisé le système.

    Des médias anglophones derrière Afrileaks

    Dix-neuf groupes de presse africains de langue anglaise, et quelques ONG, ont été associés à ce projet. Les journalistes qui ont participé à l’élaboration du site ont reçu une formation spécifique, comme de vérifier l'authenticité d'un document numérique, la validité d’une source qui publie sur la plateforme web ou encore de savoir mener une contre-expertise pour déterminer la cohérence du récit d’un lanceur d’alerte. Par ailleurs, Afrileaks met à la disposition des informateurs anonymes, ainsi qu’aux journalistes enquêtant sur le terrain, des outils internet d’anonymisation et de cryptage des correspondances et des données qu’ils seraient amenés à recevoir ou à envoyer sur le web. Protéger les lanceurs d’alerte en Afrique « est une question de vie ou de mort » , a affirmé Giovanni Pellerano, l’ingénieur concepteur d’Afrileaks, au quotidien britannique The Guardian partenaire du projet.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.