GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    La campagne française #stopdjihadisme fait un flop sur le net

    media Une combinaison de captures d'écran du site www.stop-djihadisme.gouv.fr. AFP PHOTO / JOEL SAGET

    Le lancement par le gouvernement français, mercredi dernier, de la campagne en ligne contre le jihadisme a fait réagir la Toile. Cette infographie censée permettre de détecter les premiers signes de radicalité a été largement détournée et raillée sur les réseaux sociaux et la vidéo a été jugée par certains internautes comme «contre-productive ».

    Le site www.stop-djihadisme.gouv.fr s’ouvre sur une vidéo où défilent des images chocs reprenant les codes des films de la propagande terroriste sur le web. Sur fond de musique anxiogène, le clip pourfend les slogans couramment employés par les islamistes. « Sacrifie-toi à nos côtés, tu défendras une juste cause » laisse place à un autre message « en réalité, tu trouveras l’enfer sur terre et mourras seul, loin de chez toi ». Le film se termine avec cette phrase : « Les discours d'embrigadement jihadistes font chaque jour de nouvelles victimes », suivi du mot-dièse #stopdjihadisme. Le site propose plusieurs rubriques, comprendre, agir, décrypter, se mobiliser. Chaque partie intègre des explications, des conseils, et affiche un numéro vert ainsi que le formulaire pour signaler un comportement de radicalisation dans son entourage. 

    Des icônes simplistes pour comportements suspects

    Pour ne pas se tromper, une infographie vous permet de détecter les « premiers signes de radicalité » avec une iconographie d’inspiration code de la route ! La famille avec le papa biffé indique un comportement de rejet ; le nageur avec une croix, l’arrêt des activités sportives ; la baguette de pain rayée pour symboliser une modification des habitudes alimentaires. Bien d’autres images listent les comportements suspects permettant de détecter un éventuel candidat jihadiste. La Toile anglo-saxonne se moque du caractère comique de ces fiches signalétiques. Par ailleurs, les internautes de confession musulmane craignent les amalgames qu’elles véhiculent. La vidéo sur YouTube d'un jeune musulman qui a appelé le numéro vert de StopDjihadisme, en fait presque la démonstration.

    Une campagne détournée sur les réseaux sociaux

    Cette infographie a été largement détournée sur les réseaux sociaux ainsi que la vidéo qui a été jugée par certains internautes comme « contre-productive ». Eric Denécé, du Centre français d'études sur le renseignement, estime que « cette gentille documentation » risque « de faire mourir de rire les jihadistes ». Faux ! rétorque Dounia Bouzar, la directrice du Centre de prévention des dérives sectaires, qui considère « que ce clip permettra aux jeunes de comprendre les mécanismes de la propagande terroriste sur le net ».

     

    Une parodie de la campagne anti-jihadisme #StopTéléRéalitisme

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.