GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Technologies

    Smart TV: «Soyez prudents, votre télé vous écoute», prévient Samsung

    media Les «smart TV» suscitent beaucoup d'interrogations sur la collecte de données privées grâce au service de reconnaissance vocale. Ici, le stand Samsung au CES 2014 de Las Vegas. http://www.cesweb.org/News/Photo-Gallery/Central-Hall

    « Ne parlez pas de choses trop personnelles ou trop sensibles devant votre télévision, parce que celle-ci vous écoute ! » C’est en substance l’avertissement que Samsung, le géant sud-coréen de l’électronique, a adressé cette semaine aux acheteurs de ses « smart TV », ces télés connectées en permanence à Internet. Un avertissement qui suscite une très forte controverse au sujet de la protection de la vie privée.

    Comment une télé peut-elle écouter les conversations ? Ces « smart TV» sont des modèles haut de gamme de Samsung qui disposent d’une fonction de commande par la voix. L’utilisateur peut, par exemple, demander à voix haute à sa télé de changer de chaîne, d’augmenter le volume ou encore de chercher un bon western sur Internet.

    Elles enregistrent donc les sons autour d’elles, puis les envoient vers des serveurs extérieurs, où des logiciels vont retranscrire ces voix sous forme de texte et les interpréter. Un travail qui est effectué par des entreprises tierces.

    Des conversations privées enregistrées

    Dans sa charte de confidentialité, Samsung prend les devants et avertit donc ses clients : « Sachez que si vos paroles contiennent des informations personnelles ou sensibles, elles seront incluses dans les données capturées et transmises à une partie tierce ». Cet avertissement fait froid dans le dos. On imagine déjà la télévision écouter confidences, disputes de couple ou encore le numéro d’une carte de crédit. Ces « smart TV » rappellent le célèbre « télécran », un appareil qui permet d’espionner la vie intime de chacun, imaginé par l’écrivain George Orwell dans son roman 1984.

    Samsung tente d'éteindre l'incendie

    L’avertissement lancé par le géant sud-coréen a provoqué un tollé international. Pour éteindre l’incendie, Samsung a immédiatement publié un communiqué où l’entreprise explique que cette fonction de commande vocale peut être désactivée. Elle rappelle aussi que quand la télé se met à écouter les conversations, une icône apparaît à l’écran pour prévenir l’utilisateur.

    Samsung assure également qu’elle ne conserve pas les enregistrements des voix, et que si ces enregistrements sont bien envoyés sous forme cryptée à des sociétés tierces, ils ne sont pas utilisés à des fins commerciales. Le géant coréen de l’électronique a enfin déclaré qu’il était toujours possible de débrancher ces télés du réseau Internet pour plus de sécurité.

    Appareils connectés, un danger pour la vie privée ? 

    Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur sud-coréen est accusé d’espionner ses utilisateurs. En 2013, le constructeur LG a reconnu que ses télés connectées à Internet collectaient les données concernant les habitudes de visionnage de ses clients sans leur permission, avant de mettre fin à ces pratiques. Ce problème se pose en réalité pour tous les appareils connectés qui utilisent la voix de leur utilisateur.

    Les géants du Net, tels que Microsoft, Amazon et Apple, commercialisent tous des services similaires de reconnaissance vocale avec les mêmes risques d’abus. Ces appareils connectés envahissent de plus en plus notre quotidien, et beaucoup demandent de meilleures règles entourant ces pratiques pour assurer que la vie privée des utilisateurs soit bien protégée. De son côté, Samsung a révisé sa charte de confidentialité et a pris soin d’enlever le passage controversé.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.