GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président déchu Omar el-Béchir, qui a dirigé le Soudan durant trois décennies, est arrivé ce lundi 19 août devant un tribunal de Khartoum, où il doit être jugé pour corruption, a constaté un journaliste de l'AFP. L'ex-chef de l'État, déposé par l'armée le 11 avril en réponse à des manifestations massives, est arrivé en matinée, escorté par un imposant convoi militaire, selon la même source. Son procès devait s'ouvrir samedi 17 août, mais il avait été reporté sine die.

    Technologies

    En Thaïlande, des «citoyens résistants» défient la junte militaire

    media La page Facebook des «citoyens résistants» à la junte militaire en Thaïlande. ©Facebook

    En Thaïlande, l’opinion commence à se retourner contre la junte militaire qui dirige le pays depuis le coup d’Etat de mai de l’an dernier. La mise en place d’une Constitution favorisant un régime autocratique déçoit une portion de plus en plus importante des Thaïlandais. Certains d’entre eux utilisent les ressources d’Internet pour mener une campagne de dérision et de dénigrement à l’encontre des autorités militaires et de leurs alliés bureaucrates. C’est le cas d’un groupe baptisé les « citoyens résistants ».

    Les « citoyens résistants » sont un mélange d’avocats qui défendent les droits de l’homme, d’artistes et de simples citoyens qui veulent exprimer leur rejet du régime dirigé par le général putschiste Prayuth Chan-ocha. Ils ont lancé leur page Facebook le 31 janvier dernier avec pour logo un poing brandi au sommet d’une vague.

    Depuis, ils postent sur cette page et sur le canal Youtube des vidéos qui se moquent de la junte et du gouvernement pro-militaire. Ils y annoncent des actions coups de poing pour signifier leur opposition au régime. Ainsi, début février, le groupe a posté sur Youtube une parodie de chanson romantique thaïlandaise, où un militaire tente de séduire une jolie provinciale pour la dissuader de voter.

    Le jour de la Saint Valentin, les citoyens résistants ont aussi organisé une élection fictive dans le centre de Bangkok pour commémorer les élections du 2 février de l’an dernier, bloquées par les opposants au gouvernement d’alors, puis annulées par un tribunal. Le week-end dernier, un membre du groupe, dont le fils a été tué par les militaires lors de manifestations en 2010, a entamé une marche à travers Bangkok pour appeler à plus de justice. A chaque fois, le détail des actions est annoncé sur Internet.

    Une répression contre-productive ?

    Face à ce défi lancé au régime militaire, les autorités n’ont pas réussi à fermer la page Facebook, car les opérateurs étrangers du réseau social ont refusé de collaborer avec la junte. Leur seul recours est donc d’essayer de bloquer sur le terrain les actions dès qu’elles sont lancées.

    Quatre personnes du groupe ont déjà été arrêtées et doivent passer devant un tribunal militaire. Mais cela ne semble pas dissuader les « citoyens résistants », dont la page Facebook ne cesse de gagner des fans. Elle en est pour l’instant à près de 20 000. La répression semble contre-productive : plus le régime militaire essaie d’étouffer les actions du mouvement, plus celui-ci attire des partisans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.