GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël: les partis arabes soutiennent Gantz pour le poste de Premier ministre
    Technologies

    Il n'y a pas d’amour heureux sur les réseaux sociaux selon Stromae

    media @Buzzfeed

    Sur l’air de « L’amour est un oiseau rebelle » de Bizet, Stromae a lancé une mise en garde face à notre consommation des réseaux sociaux. C’est le petit oiseau bleu de Twitter qui est la cible de sa chanson illustrée en dessin animé par les créateurs des Triplettes de Belleville. Alors on tweete ?

    Si la musique est dans un pur style Stromae, c’est la diffusion du clip de sa chanson qui détonne. Car les ressorts marketing de dissémination de la vidéo répondent parfaitement bien aux codes nouveaux de l’écriture des réseaux sociaux. Avec quelques dessins de la vidéo postés sur Instagram tout d’abord. Puis le clip en diffusion sur la page Facebook de Buzzfeed Music. Déjà plus de 4 millions de vues en moins de vingt heures, on peut dire que cette stratégie est réussie. C’est même sur Twitter que Stromae est pleinement félicité. Ironie !

    Twitter se transforme en Angry Bird

    Facebook le suspect habituel comme dans Casablanca ou pousse-au-crime ? DR

    Le clip, réalisé par Sylvain Chomet, l’homme derrière la création des Triplettes de Belleville, joue sur une ambiance siècle dernier avec des éléments très actuels. Le petit oiseau bleu, très clairement identifié comme Twitter, au départ inspirant sur une épaule se transforme en Angry Bird (oiseau méchant) voire en monstre difforme et affamé à la fin. Avec un côté apocalyptique limite morbide #spoiler.

    « L'amour est comme l'oiseau de Twitter »

    Alors ? « L'amour est un oiseau rebelle, que nul ne peut apprivoiser » selon Bizet. Et pour Stromae : « L'amour est comme l'oiseau de Twitter, On est bleu de lui seulement pour 48 heures, D'abord on s'affilie, ensuite on se follow, On en devient fêlé, et on finit solo. » Une métaphore à la Tinderella, Cendrillon à la sauce Tinder. Mais le discours de Stromae contre l’addiction aux réseaux sociaux en ressort un peu confus tout de même. D’ailleurs, Stromae aurait-il négligé Facebook et donc Instagram dans son attaque un brin réactionnaire quand même ?

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.