GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Arrivée retentissante d’Edward Snowden sur Twitter

    media La photo de profil du compte Twitter d'Edward Snowden. ® Twitter

    Edward Snowden a ouvert un compte Twitter et c’est un peu l’avalanche des réactions et des abonnements. Les premiers tweets de l’un des hommes les plus recherchés des États-Unis font boule de neige et son compte totalise près d’un million d’abonnés en moins de vingt-quatre heures. Une prise de parole qui provoque sans doute beaucoup de crispations chez certains et de larges sourires chez d’autres.

    En 24 heures, Edward Snowden, l'informaticien américain à l'origine des révélations sur les programmes secrets de surveillance des États-Unis, totalise près d’un million d’abonnés sur Twitter. Une entrée plus que remarquée et assez malicieuse puisque le seul compte qu’il suit ouvertement est celui de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA). Son septième tweets est d’ailleurs en quelque sorte dédié à son ancien employeur localisé à Fort Meade : « Pendant ce temps, un millier de gens à Fort Meade viennent d’ouvrir Twitter. » Un peu d’humour troll si spécifique aux réseaux sociaux ?

    « Vous m'entendez maintenant ? »

    Le premier tweet était rédigé ainsi : « Vous m'entendez maintenant ? » (« Can you hear me now ? ») Une question qui s’apparente à une exclamation de la part de cet informaticien réfugié à Moscou, recherché pour espionnage et vol de documents, risquant jusqu'à 30 ans de prison aux États-Unis. Cette question est aussi le slogan de l’opérateur téléphonique Verizon, lourdement accusé de partager les données de ses clients dans les révélations d’Edward Snowden.

    « Snowden lui-même contrôlera son compte »

    @Snowden est certifié par Twitter et dans l’espace consacré à sa biographie, il a noté : « Avant, je travaillais pour le gouvernement. Maintenant, je travaille pour le public », avec l'adresse de sa fondation Freedom of the press à l’appui. Depuis ce qu’on appelle l’affaire Snowden beaucoup de faux comptes Twitter avaient été créés usurpant ainsi son identité. « Snowden lui-même contrôlera son compte », écrit The Intercept, le journal en ligne dirigé par Glenn Greenwald, journaliste qui a obtenu un prix Pulitzer pour avoir publié les révélations d'Edward Snowden. Il était attendu, le voilà !

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.