GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Explosion en Allemagne: l'auteur a fait un séjour en clinique psychiatrique (agence)
    • Explosion en Allemagne: les autorités la qualifient d'attentat (agence)
    • Explosion en Allemagne: un attentat islamiste «pas exclu» (ministre)
    • Allemagne: l'explosion a été provoquée par un réfugié syrien de 27 ans (agence)
    Technologies

    #Madeleineproject, la vie d'une inconnue racontée en 140 signes

    media La vie de Madeleine, vieille dame centenaire décédée, passionne les internautes qui ont suivi massivement le hashtag #Madeleineproject. (@clarabdx)

    Une jeune internaute a publié sur son compte Twitter des textes et des clichés relatant le parcours de vie de l’ancienne locataire de son appartement parisien aujourd’hui décédée. Ce récit à suspens, posté en épisodes de 140 caractères a passionné tous les internautes qui ont suivi le mot clef #Madeleineproject sur les réseaux sociaux.

    Dans la cave de son appartement, une jeune journaliste française a retrouvé des centaines d’effets personnels laissés par une précédente locataire. La vieille dame avait soigneusement rangé ses souvenirs dans des petites boites. Clara Beaudoux a hésité pendant deux ans avant de partager sur les réseaux sociaux sa vie. « C’est comme si elle m’avait laissé tous les ingrédients pour raconter une belle histoire », explique la journaliste de France Info qui a publié à titre personnel cette ode à la mémoire sur Twitter, sur Facebook, et le site Storify.

    « J'ai l'habitude de pratiquer le live-tweet et je trouvais que l'association d'une image et d'une légende permettait de bien dévoiler les objets un par unIl y a des photos, des diplômes, des documents familiaux. Je ne pensais pas que ça prendrait cette ampleur-là. Les internautes avaient envie de participer », raconte Clara Beaudoux qui tient à préciser qu'elle a mis le plus de bienveillance possible pour respecter la personne et toutes les affaires qui ont été laissées par Madeleine.

    En égrenant les tweets de #Madeleineproject, on apprend qu'elle était enseignante ou correspondait avec sa « petite mère » comme l’indiquent ses lettres, que son homme s'appelait Loulou, et qu'il est décédé le 23 novembre 1943. De nombreux internautes ont été transportés par ce récit poignant qui a sorti de l’ombre une inconnue oubliée de tous, devenue en quelques tweets notre Madeleine universelle.

    Elle s'appelait Madeleine... 11/11/2015 - par RFI Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.