GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Aujourd'hui
Mercredi 31 Août
Jeudi 1 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le centre opérationnel a coordonné 40 opérations de secours» au large de la Libye, ont annoncé les gardes-côtes de la marine italienne sur leur compte Twitter. Les gardes-côtes italiens ainsi que l'opération européenne anti-passeurs Sophia, l'agence européenne Frontex et les organisations humanitaires présentes en Méditerranée «ont sauvé 6500 migrants» ce lundi, soit l'une des journées les plus intenses de ces dernières années en Méditerranée.

    Technologies

    Twitter: 10 ans déjà!

    media Il y a 10 ans, Jack Dorsey écrivait en Californie son premier tweet et inventait un nouveau réseau social. © AFP

    Il y a 10 ans, Jack Dorsey écrivait en Californie son premier tweet et inventait un nouveau réseau social. En une décennie, Twitter est devenu l'un des plus grands réseaux sociaux au monde, mais il peine à accroître son audience, à générer des revenus, et reste lourdement déficitaire.

    Twitter, un oiseau bleu pour logo, des messages de 140 signes, quelque 320 millions d'utilisateurs actifs, essentiellement hors des Etats-Unis. Twitter, c'est de l'information en temps réel, et un retour d'information en direct. C’est aussi, et surtout, une autre façon de communiquer dont les journalistes, les stars, les politiques auraient aujourd'hui bien du mal à se passer.

    Mais Twitter, c'est aussi une société à la santé financière fragile. Malgré les nouveautés apportées au réseau social, comme la photo ou la vidéo, Twitter peine à attirer de nouveaux utilisateurs. Le curseur reste bloqué sur ce chiffre de 320 millions d'utilisateurs par jour depuis plus d'un trimestre quand Facebook en compte un milliard et demi par jour.

    En panne de croissance

    L'audience et la croissance stagnent. Twitter peine à rassurer les investisseurs sur la pérennité de son modèle, à trouver une histoire à raconter pour attirer de nouveaux utilisateurs et les fidéliser, une forme d'impasse qui rend d'autant plus urgents les efforts du groupe pour tenter de modifier, simplifier son produit dans l'espoir de séduire un plus large public, au risque de décevoir et de s'aliéner les fidèles utilisateurs actuels.

    Depuis le 17 mars, Twitter a changé l'ordre d'affichage des tweets. Le réseau social propose désormais à ses abonnés des publications triées en fonction de leur pertinence, et non en fonction de l'ordre chronologique de leur publication, une fonction qui peut toutefois être désactivée.

    La présidentielle américaine pour salut

    L’action Twitter a fondu depuis 2013. Elle a perdu 80% de sa valeur depuis ses sommets atteints en décembre juste après l’introduction en Bourse. Quant à la société, elle n'a toujours pas dégagé un dollar de bénéfice et vaut aujourd’hui 11 milliards de dollars soit trois fois moins qu'il y a un an, de quoi aiguiser l'appétit des géants de la technologie ou des médias.

    A moins que la présidentielle américaine ne sauve Twitter. Les candidats utilisent le réseau social qui leur permet un contact direct avec leurs électeurs potentiels. Le candidat républicain Donald Trump est le plus entraîné à l'exercice. Il ne ferait rien sans tweetter dit-on, il testerait même sur Twitter ses slogans de campagne, en réel. Avec ses quelque 6,9 millions d'abonnés, c'est une habitude qui pourrait s'avérer une aubaine pour le réseau social. A titre de comparaison, le concurrent de Donald Trump à l'investiture républicaine Ted Cruz aurait moins d'un million d'abonnés. Chez les démocrates, Hillary Clinton compte 5,7 millions d'abonnés, contre 1,7 million pour son rival Bernie Sanders.

    Lorsqu'on poste une information erronée, on est immédiatement sanctionné sur Twitter, donc on peut immédiatement la corriger
    Pour David Thomson, journaliste à RFI, Twitter a changé la façon de travailler des journalistes 21/03/2016 Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.