GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    • Mali: 24 soldats maliens et 17 jihadistes tués dans des combats
    • Éliminatoires CAN 2021: l’Algérie évite le piège botswanais et s’impose à Gaborone, 1-0
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    Technologies

    Petya, le rançongiciel, prend en otage votre disque dur

    media Petya s'en prend aux fichiers du disque dur de l'ordinateur. Scott Eells/Bloomberg via Getty Images

    Les maîtres-chanteurs de la Toile utilisent des programmes malveillants, nommés « rançongiciels » pour prendre en otage des données numériques présentes dans le disque dur de l'ordinateur qui seront « libérées » moyennant rançon.

    Particuliers, gouvernements, sociétés publiques ou privées : personne n’échappe au fléau des « rançongiciels », un ensemble de programmes malveillants capables de prendre le contrôle des ordinateurs, des tablettes et des smartphones à distance. Les maîtres chanteurs du numérique les utilisent pour crypter et rendre inaccessible le contenu des fichiers personnels ou confidentiels des internautes. Menacées alors de destruction totale de leurs données, les victimes s’acquittent généralement d’une rançon en passant par un dispositif de paiement en ligne gracieusement offert par les cybercriminels.

    Petya, le ransomware qui phagocyte complètement votre ordinateur

    Les méthodes employées par les pirates informatiques ont considérablement évoluées comme le prouve le nouveau « rançongiciel » Petya. Et pas de jaloux, il est néfaste pour tous les types de machines en s’attaquant aux zones de démarrage des disques durs qui permettent de lancer un système d’exploitation.

    L’ordinateur contaminé affiche un message sur fond rouge et une image de tête de mort informant que « vous êtes devenu victime de la Petya Ransomware ! ». Des instructions ponctuées aimablement par les phrases « s’il vous plaît », vous expliquent en détail comment passer à la caisse. La rançon est d’environ 350 euros à convertir en monnaie électronique Bitcoin. Elle devra être versée via une adresse cachée sur le réseau anonyme TOR sous sept jours, après quoi son montant sera doublé.

    Une seule manière de s'en prémunir : sauvegarder ses données

    Selon les experts en cyber-sécurité, il est impossible de récupérer, sans payer, son disque et ses données. Et Petya se répand comme la peste à travers une série de courriels rédigés en allemand émanant d'un chercheur d'emploi qui envoie aux départements des ressources humaines des entreprises, son CV à télécharger sur Dropbox, un service gratuit de stockage et de partage de fichiers en ligne.

    Comment s’en prémunir alors que son mode opératoire à distance rend ce poison du Web, invisible aux logiciels d’antivirus ? Il est recommandé de ne pas cliquer comme des fous sur les fichiers joint envoyés par des inconnus et pratiquer, ce que la plupart des entreprises ou des particuliers ne font jamais, une sauvegarde régulière de ses données sur un support indépendant, afin de pouvoir les restaurer en cas de malheur. 

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.