GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Technologies

    Tontine 2.0, le financement participatif funéraire pour une mort plus solidaire

    media La Ville de Paris lance un système de financement participatif des obsèques, souvent coûteuses pour les familles. Pascal Deloche/Getty Images

    « Tontine 2.0 » est le nom de la plateforme web que propose la mairie de Paris depuis ce 1er novembre. Un financement participatif en ligne qui devrait aider les familles à payer et organiser les obsèques de leurs proches.

    Pendant des siècles, les tontines ont été utilisées à travers le monde, notamment en Asie et en Afrique. Leur principe ? Permettre aux membres d’une communauté réunie autour d’un même projet d´épargner et d´emprunter des sommes d’argent pour leurs besoins futurs ou immédiats. Une pratique qui se renouvelle aujourd’hui, grâce aux plateformes de financement participatif dont le fonctionnement en ligne est très proche de celui des tontines.

    La Ville de Paris lance une cagnotte en ligne

    Parallèlement, au développement de ces systèmes d´autofinancement sur internet, les rites funéraires, eux aussi, se sont modernisés. Les faire-part de décès et les condoléances se retrouvent en ligne, les cimetières virtuels et autres lieux numériques consacrés à la mémoire des défunts pullulent sur le web. C’est la raison pour laquelle les services funéraires de la ville de Paris ont décidé de lancer ce 1er novembre, un site de financement participatif permettant de collecter de l’argent pour régler les obsèques d'un proche. « Tontine 2.0 » « dédramatise la participation financière » nous explique Sandrine Chapel, directrice générale adjointe des services funéraires de la ville de Paris.

    La mort coûte cher

    Le prix moyen d’une inhumation ou d'une crémation en France s’élève environ entre 4 000 et 4 500 euros. Et afin de réduire des dépenses souvent exorbitantes, les services funéraires de Paris, propose depuis 2012 sur le site révolution-obsèques.fr, un tarif unique de 789 euros qui comprend l'achat du cercueil, la plaque d'identité, le transport en corbillard, la mise en terre du défunt. Le site apporte, par ailleurs, une aide appréciable pour régler des démarches administratives compliquées et anxiogènes. Tontine 2.0 vient aujourd’hui renforcer ce dispositif avec un système de financement participatif en ligne qui devrait soulager les familles pour qu’elles se concentrent sur l’essentiel, c’est-à-dire de rendre dans la dignité, un dernier hommage, à leurs chers disparus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.