GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Sommet de l'UA: la Cédéao félicitée pour son rôle en Gambie

    media Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Liberia et de la Cédéao. Reuters/Jonathan Ernst

    Lors de la cérémonie d'ouverture du sommet de l'Union africaine hier à Addis Abéba, la présidente en exercice de la Cédéao, Ellen Johnson-Sirleaf, ne s'attendait peut-être pas à une telle unanimité. Tous les chefs d'Etat présents ont rendu hommage appuyé à la présidente du Liberia pour son rôle dans la résolution de la crise gambienne. La présidente sortant de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, s'est même adressée directement à elle.

    A la fin son discours, Mme Dlamini-Zuma a tenu à briser le silence qui avait entouré, la semaine dernière lors du Conseil exécutif, le succès de l'intervention de la Cédéao en Gambie. Un silence qui en avait étonné plus d'un. « Votre excellence, de notre part à tous, nous offrons notre gratitude sincère à la Cédéao qui, sous votre leadership, nous a remplis de fierté (applaudissements). Vous avez été, avec vos collègues et à travers la Cédéao, aux côtés du peuple gambien, pour défendre les valeurs et les principes de notre union. »

    Ellen Johnson-Sirleaf a même reçu des mains de la diplomate sud-africaine, ainsi que du président tchadien Idriss Déby, un témoignage écrit des félicitations de ses pairs. Du reste, le nouveau secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, était sur la même ligne. « L'extraordinaire unité démontrée par la Cédéao a donné une leçon au monde entier. Au moment présent, alors que de nombreux conflits se multiplient, la seule manière de permettre à la communauté internationale de gérer ces conflits est dans l'unité des pays de la région, capables de se réunir sous les mêmes principes universels. »

    C'était l'unité donc, cette unité que tous ici voulaient préserver, dans une époque dangereuse et après six mois de turbulences.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.