GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Aujourd'hui
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Le géant du cosmétique Dove s'excuse pour une publicité jugée raciste

    media La vidéo, initialement diffusée sur la page Facebook de Dove aux Etats-Unis et supprimée depuis, a été largement reprise et dénoncée par les internautes à travers le monde. REUTERS/Chris Helgren

    Le géant du cosmétique Dove a présenté ses excuses ce lundi 9 octobre après avoir diffusé une publicité sur les réseaux sociaux transformant une femme noire en femme blanche, après l’utilisation d’un produit de la marque. La publicité a été retirée, la filiale du néerlandais Unilever a présenté ses excuses, mais la polémique est loin d’être retombée.

    On appelle ça un « bad buzz ». La marque de « la vraie beauté des femmes », saluée cet été pour ses mannequins non retouchées, reconnaît ce lundi être totalement « passée à côté » de son message.

    Des excuses postées sur les réseaux sociaux qui sont loin d’apaiser la fureur des internautes. « Raciste », « Irresponsable », « Négrophobe », les qualificatifs pleuvent derrière le hashtag BoycottDove, mot clé parmi les plus utilisés lundi sur Twitter. Une colère reprise par les leaders d’opinion tels que la réalisatrice Ava DuVernay, le commentateur sportif de la Fox Chris Broussard, ou encore l’analyste politique de CNN Keith Boykin.

    Il a fallu trois petites secondes seulement sur la page Facebook de Dove aux Etats-Unis pour faire se lever la toile. L’image animée montrait une femme noire enlevant un tee-shirt, pour laisser apparaître une femme blanche aux cheveux roux, enlevant à son tour son tee-shirt et laissant apparaitre une femme brune au teint mat.

    « Etre noire c’est donc être sale ? », se déchaînent les commentateurs sur le web. La marque de soin affirme qu’elle pensait représenter les femmes de couleur. Un argument qui ne passe pas, là encore, sachant qu’en 2011 Dove avait déjà été épinglé pour une publicité « Avant / Après », présentant une femme noire, une métisse et une blanche. La peau sèche étant associée à la femme noire, la peau hydratée à la femme blanche.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.