GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Technologies

    YouTube va réduire la recommandation de contenus «complotistes»

    media Les vidéos véhiculant des théories extravagantes ou conspirationnistes resteront cependant accessibles via les moteurs de recherche mais ne seront pas mises en avant par YouTube. Esther Vargas / Flickr CC

    YouTube, filiale à 100% de Google, a décidé d'agir contre les contenus qui propagent la théorie du complot. La plateforme d'hébergement souhaite en effet réduire le système de recommandations de ces vidéos qui désinforment les internautes. Ces contenus ne seront toutefois pas supprimés.

    Il y a un an à peine une étude de l'institut de sondages Ifop avait défrayé la chronique en révélant que près de 80% des internautes Français adhèreraient au moins à une « théorie du complot » : la terre est plate, les Américains ne sont jamais allés sur la Lune, les attentats du 11-Septembre sont l'œuvre des services secrets américains et bien d’autres turpitudes numériques qui foisonnent sur internet.

    Les jeunes seraient plus sensibles aux gros bobards que leurs aînés, notamment sur les plateformes web de diffusion de vidéo en direct, en visionnant des milliers de clips aux relents « conspirationnistes ». De gros mensonges éhontés qui se propagent avec force et fracas grâce au système de lecture automatique de vidéos similaires suggérées par YouTube qui appartient, convient-il de préciser, au géant Google. 

    Réduire les recommandations

    C’est la raison pour laquelle YouTube annonce la fin de son dispositif  de recommandation pour ces vidéos outrancières. Le communiqué publié par YouTube sur son blog officiel, est toutefois très nuancé, « Nous allons commencer à réduire le nombre de suggestions de contenus qui pourraient désinformer les usagers de façon néfaste ». Le site se concentrera  sur les « vidéos qui mettent en avant des cures miracles pour des maladies graves, qui affirment que la terre est plate ou qui avancent des théories absolument fumeuses sur des événements historiques comme les attentats du 11 septembre 2001». Ces contenus nauséabonds ne seront pas pour autant supprimés précise la firme américaine. Les programmes resteront toujours accessibles en utilisant le moteur de recherche Google qui espère ainsi trouver un juste « équilibre » entre « liberté d'expression » et « responsabilité envers les usagers ».  

    YouTube va donc modérer sa plateforme

    Par ailleurs, le procédé sera appliqué progressivement, indique la plateforme web. Cette première expérience de modération commencera cette semaine aux États-Unis. Si elle donne satisfaction, le dispositif sera déployé dans le reste monde et concernera environ, moins d'1% des contenus publiés par les vidéastes sur leur chaîne. La vérification des clips s’effectuera en mode semi-automatique, recourant à la fois à des interventions humaines et aux systèmes informatiques de reconnaissance d’image pour extirper de YouTube et des réseaux sociaux, les vidéos prônant des idéologies extrêmes, des discours haineux et manipulatoires, qui empoisonnent déjà depuis trop longtemps le web.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.