GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Le géant Facebook veut lancer libra, sa monnaie virtuelle

    media Le groupe Facebook, fort de ses nombreuses applications, compte lancer sa monnaie virtuelle, le libra. Reuters/Eric Gaillard

    L’entreprise de Mark Zuckerberg doit préciser aujourd’hui les détails du libra. Cette nouvelle monnaie virtuelle, voulant dire « balance » en latin, s’inspire du modèle du bitcoin.

    L’argent que nous utilisons quotidiennement n’a en soi aucune valeur. La monnaie est un moyen d’échange qui a supplanté le troc en facilitant le commerce depuis l’Antiquité. Plutôt que d’échanger tout, les êtres humains ont inventé une méthode plus pratique qui donne une valeur aux choses ou aux prestations que l’on veut troquer : la monnaie.

    Mais depuis, le numérique est passé par là en dématérialisant quasi totalement nos transactions financières. Le bitcoin est allé plus loin en proposant une monnaie 100% numérique gérée par ses utilisateurs avec un système qui inscrit chaque transaction dans un grand livre comptable en ligne, public, anonyme et infalsifiable.

    Une monnaie pour ses 2,3 milliards d’utilisateurs

    En s’inspirant de ce modèle, Facebook met en place sa propre monnaie virtuelle dénommée libra. Elle permettra d’ici à 2020, aux 2,3 milliards d’utilisateurs du réseau social d’échanger des fonds sans commissions bancaires et de payer des services en ligne ou dans la vie de tous les jours. « Une offensive sur le commerce en ligne mondial qui inquiète en premier les banques », nous explique Nofel Goulli de BearingPoint, une société de conseil en investissements et en technologie pour les entreprises. 

    Une trentaine de firmes dont Visa, PayPal, Uber, eBay, Spotify, ou encore le français Iliad, la maison mère de Free ont déjà investi chacune 10 millions de dollars dans le projet du géant américain. Facebook compte connecter sa monnaie Libra à ses messageries WhatsApp et Messenger et à celles de ses partenaires.

    ►À lire aussi : Monnaies virtuelles : les « mineurs » de bitcoins en quête de nouveaux filons

    La monnaie virtuelle sera indexée sur l’euro, le dollar, le yen ou encore la livre, afin d’assurer sa stabilité. Selon les rumeurs, Facebook envisagerait même de rémunérer ses propres employés avec sa monnaie.

    A écouter aussi l'analyse de Nathalie Janson, spécialiste des questions monétaires

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.