GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: l'une des victimes est décédée, le suspect interpellé
    • L'UE lance une procédure contre le Royaume-Uni pour ne pas avoir nommé de commissaire (officiel)
    • Manifestations à Hong Kong: mort d'un homme de 70 ans blessé par un jet de brique (hôpital)
    • Les eurodéputés valident la candidature du Français Thierry Breton à la Commission européenne (sources parlementaires)
    • Au moins 7 personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles (shérif et médias)
    • Premier décès en Belgique attribué à l'usage de la cigarette électronique (ministre)
    • Hôpitaux: Macron dit avoir «entendu la colère et l'indignation» du personnel soignant
    • Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo appelle à nouveau tous les pays à rapatrier leurs jihadistes détenus en Syrie
    • Les États-Unis vont «continuer à diriger» la lutte contre le groupe État islamique (Pompeo)
    • Hong Kong: les violences menacent le principe «Un pays, deux systèmes», affirme le président chinois
    Technologies

    Le numérique est responsable de 4% des émissions de gaz à effet de serre

    media Banque de serveurs informatiques à l'usine Bell Labs d'Alcatel-Lucent à Villarceaux, en France (photo d'illustration). Balint Porneczi/Bloomberg via Getty Images

    Selon GreenIT, nos activités numériques sont aujourd’hui responsables de 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Cette étude estime qu’elles doubleront d’ici à 2025 avec l’évolution très rapide du secteur des technologies de communications par le Web.

    Le numérique nous pompe l’air ! Sans vraiment prendre conscience de notre consommation effrénée de données en ligne, nous surchauffons sans le savoir le climat de la planète.

    Avec plus de 4 milliards d'utilisateurs et 34 milliards d’appareils déjà en circulation comme les smartphones, les tablettes ou les ordinateurs, ce numérique omniprésent consomme actuellement cinq fois plus de ressources naturelles que le parc automobile français, nous alerte Olivier Vergeynst, représentant en Belgique le collectif GreenIT.

    Les trois-quarts de l'empreinte du numérique vient de l'équipement en lui-même et non pas de son utilisation. On remplace tellement rapidement nos équipements que l'on vient au moment où le numérique est une ressource critique et non renouvelable.

    Olivier Vergeynst, représentant en Belgique de GreenIT explique l'impact de l'équipement numérique 22/10/2019 - par Dominique Desaunay Écouter

    Les industries high-tech risquent pourtant de doubler voire de tripler leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2025 sous la pression d’une demande des utilisateurs du numérique en constante augmentation.

    Cette surconsommation s’affiche, par ailleurs, sur les compteurs du site spécialisé Internet Live Stats, indiquant en temps réel l’ampleur de toutes nos activités électroniques.

    Dans à peine 24 heures, nous aurons envoyé environ 230 milliards de courriels, lancé plus de 4 milliards de requêtes sur les moteurs de recherches, posté environ 700 millions de tweets, visionné en direct entre 6 et 7 milliards de vidéos sur nos écrans.

    Nos surfs généreront dans le même temps, une consommation d’électricité de presque 4 millions de MW/h, relâchant dans l’atmosphère, pas moins de 3 millions de tonnes de CO2.

    ►À lire aussi : [Infographie] La pollution numérique, un fléau invisible

    Internet n’en finit plus de faire du gras, il enfle et enfle. Cette grenouille électronique bouffie se métamorphose à notre issu en ogre environnemental, gavé d’électricité, dévorant toutes les ressources du monde. Il finira peut-être un jour par asphyxier ses propres créateurs et leurs enfants.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.