GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Zoom

    Les Chiliens dans la rue pour protester contre le système de retraite

    media Manifestants dans les rues de Santiago, «Les grands-parents soutiennent leurs petits-enfants», le 10 juillet 2016. REUTERS/Carlos Vera

    Au Chili, une manifestation contre les fonds de pensions a surpris tout le pays par son ampleur. Dimanche dernier, plus de 200 000 Chiliens ont marché à Santiago et dans 40 villes du pays pour dire non au système de retraite actuel, basé sur les fonds de pension. Les fonds de pension, ce sont ces fonds d’investissement qui fonctionnent par capitalisation. C’est grâce au bouche-à-oreille que les gens se sont mobilisés, ou plutôt grâce au clic à clic. L’information, très peu relayée par la presse, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux.

    De notre correspondante à Santiago

    Mises à part les manifestations étudiantes, le Chili n’est pas coutumier des grandes manifestations de masse. Les organisations qui ont lancé l’appel sont pour la plupart méconnues du Chilien moyen. Le porte-parole du mouvement « No mas AFP », « Non au fonds de pension », Luis Mesina, est tout aussi inconnu, et en plus bien peu charismatique. Et la presse n’a pratiquement pas annoncé la manifestation à venir.

    Ce sont des gens qui n’ont pas l’habitude de manifester qui sont sortis dans la rue, et des gens de tous les milieux. Ce qui est également rare au Chili car les classes sociales sont très cloisonnées.

    Tous les salariés chiliens concernés

    Les réseaux sociaux ont joué un rôle majeur dans la diffusion de l’information. Mais ce qui a motivé les gens, c’est la colère, le ras-le-bol. Les fonds de pension concernent tous les salariés. Le Chili est le premier pays au monde à avoir adopté les fonds de pension. C’est sous la dictature d’Augusto Pinochet qu’ils ont été créés, en 1980. Avec une promesse : ils permettraient au travailleur de gagner plus qu’avec le système de répartition qui fonctionnait alors. Faux ! Aujourd’hui, la retraite moyenne d’un Chilien est inférieure à 280 euros, inférieur au salaire minimum, qui n’est lui-même pas bien élevé.

    En général, le Chilien qui prend sa retraite va gagner moins du tiers de son salaire. Autrement dit, il tombe dans la pauvreté (60 ans pour les femmes, 65 ans pour les hommes). Et de l’autre côté du miroir, les six entreprises privées qui gèrent ces fonds font des bénéfices incroyables. Ce sont parmi les plus riches du Chili. En 2015, leur rentabilité a atteint 26 %. Quand une entreprise au niveau mondial va très bien, elle atteint 12%.

    Le système de retraite mis en place sous Pinochet

    C’est un système inventé par la dictature pour les proches d’Augusto Pinochet. Tous les ministres qui ont été nommé par Pinochet dans les années 70 et 80 sont ou ont été directeurs ou présidents d’une AFP. L’AFP étant le nom générique de ces six entreprises privées gestionnaires des fonds de retraite des Chiliens. Ce système permet en fait de fournir à l’économie chilienne, aux grandes entreprises chiliennes, des fonds d’investissement à très bas taux d’intérêts. Les fonds de retraite chiliens représentent 60% du PIB chilien.

    Les solutions envisagées par la présidente chilienne

    La présidente Michelle Bachelet a réduit ses ambitions. Elle voulait au début tout changer. Elle promet aujourd’hui de créer une AFP publique, c’est-à-dire insuffler un peu plus de compétition dans le système. Mais ce qu'exigent les manifestants, et pratiquement tous les Chiliens en fait, c’est que le système change complètement, que les AFP disparaissent.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.