Accéder au contenu principal

Ralentissement de la pandémie: les bourses reprennent des couleurs

Les marchés retrouvent de l'énergie avec les premiers signes de ralentissement des décès en Europe, continent où le virus a été le plus meurtrier.
Les marchés retrouvent de l'énergie avec les premiers signes de ralentissement des décès en Europe, continent où le virus a été le plus meurtrier. REUTERS/Dado Ruvic/Illustration
Texte par : Myriam Berber
2 min

Près de 3,5 % pour le CAC 40, l'indice phare de la Bourse de Paris ce matin à l’ouverture et plus de 4% pour le Dax à Francfort. Wall Street ouvrait également en nette hausse ce lundi 6 avril. Un rebond dû au ralentissement de la pandémie de coronavirus dans plusieurs pays européens.

Publicité

Les premiers signes sont venus des bourses asiatiques. L'indice Nikkei de Tokyo a terminé la séance sur un bond de plus de 4% et la bourse de Hong Kong (+2,2%) a vécu sa meilleure clôture depuis trois semaines.

Dans la foulée, les marchés européens ont commencé à remonter la pente. L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a affiché une hausse de 5%, passant au dessus de la barre symbolique des 10 000 points, tout comme le CAC 40 qui a gagné 3,29% à mi-journée. ces marchés financiers ont sans doute réagi aux bonnes nouvelles sur le front sanitaire et notamment le nombre de décès liés au Covid-19 en baisse en Italie, en Espagne et en France.

Reste de nombreuses inquiétudes dont l’explosion du chômage aux États-Unis. Le taux de chômage est remonté à 4,5%. À cela s’ajoute la baisse marquée des commandes industrielles en Allemagne avant même les mesures de confinement en Europe. Enfin, les prix du pétrole sont en recul.

Pour soutenir l’activité économique, les investisseurs espèrent donc des crédits supplémentaires. Il en sera question lors de la réunion de mardi de l’Eurogroupe.

La pression monte en faveur d’une mutualisation de la dette. Deux commissaires européens, dont le français Thierry Breton, plaident pour un recours à un emprunt européen pour faire face à la crise du coronavirus. Mais le gouvernement allemand s’oppose toujours à ces corona bonds.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.